Espionnage chinois : l'Amérique se rebiffe

Espionnage chinois : l'Amérique se rebiffe©LEPOINT

LEPOINT, publié le vendredi 02 février 2018 à 11h15

Paranoïa ou réelle menace, Pékin remplace Moscou dans la guerre clandestine. Au point que l'administration Trump envisage de nationaliser le réseau 5G.

Même si Donald Trump n'a pas abordé le sujet au cours de son discours, mardi, sur l'état de l'Union, les agents du contre-espionnage américain sont depuis quelques mois en alerte maximale. Comme ils ont pu l'être au plus fort de la guerre froide. Mais cette fois, ce ne sont pas - ou pas seulement - les Russes qui sont visés. Ce sont les Chinois.

Ainsi, au printemps 2017, la CIA a-t-elle averti Jared Kushner, le gendre du président, très impliqué dans le processus de paix au Proche-Orient, que la fréquentation par lui et sa femme Ivanka de Wendi Deng, l'ancienne femme de Rupert Murdoch, le tycoon australien de la presse, posait…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Espionnage chinois : l'Amérique se rebiffe
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]