Espagne: le choc à Ripoll, foyer de la cellule terroriste présumée

Espagne: le choc à Ripoll, foyer de la cellule terroriste présumée ©Capture d'écran BFM TV

Source : BFM TV, publié le dimanche 20 août 2017 à 10h20

Ripoll, petite ville catalane de 10.000 habitants à quelque 700 mètres d'altitude au pied des Pyrénées, est sous le choc: ici, un groupe de jeunes Marocains a peut-être imaginé et préparé les pires attentats jihadistes commis en Espagne depuis 2004.



Jeudi 17 août, une camionnette blanche a fauché des passants sur l'allée centrale des Ramblas, située dans le cœur touristique de Barcelone, faisant au moins 13 morts et 120 blessés. Environ huit heures plus tard, à Cambrils, à 120 kilomètres de la capitale catalane, une Audi A3 a foncé sur la promenade du bord de mer de la station balnéaire.

Avant de percuter une voiture de la police. Une fusillade a alors éclaté, durant laquelle les autorités ont tué les cinq occupants du véhicule. Ils portaient de fausses ceintures d'explosifs, une hache et des couteaux avec lesquels ils ont blessé une personne au visage. Une femme a été tuée lors de l'attaque.

Les victimes des attentats sont d'au moins 35 nationalités. Parmi les nationalités des personnes décédées figurent l'Espagne, l'Argentine, l'Italie, le Canada, la Belgique, le Portugal et les États-Unis.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU