Monde

Espagne : gare à ce nouveau type d'escroquerie qui sévit sur les routes

En faisant croire aux victimes que leur voiture est en feu, des personnes malintentionnées parviennent à voler directement dans le véhicule, lorsque son conducteur est à l'arrêt, en train de vérifier si un départ de feu est réel.

Après le vol à l’italienne, celui à l’espagnole. Jeudi 3 août, Auto Plus met en garde contre une arnaque qui sévit de plus en plus en Espagne. Il s’agit de celle de "la voiture en feu". Un principe peu éloigné de celui que l’on qualifie d’un adjectif transalpin.

Sur la route, les passagers d’un autre véhicule crient "fuego" de manière horrifiée, afin de laisser croire aux victimes que leur voiture a pris feu. Lorsqu’ils s’arrêtent et descendent pour constater le problème, c’est à ce moment que les voleurs en profitent pour dépouiller l’habitacle des biens les plus précieux, explique Auto Plus.

Une vigilance de chaque instant

Pour éviter de se faire avoir, le média spécialisé dans l’automobile apporte quelques conseils à suivre. D’abord, ne pas s’arrêter systématiquement lorsqu’un autre usager indique quelque chose. Vérifier ensuite dans ses rétroviseurs si le véhicule présente effectivement des traces de feu, telles que de la fumée. Enfin, en cas d’arrêt, Auto Plus recommande de garder les clés du véhicule sur soi, tout comme les sacs et autres smartphones.

Pour rappel, le principe de l’arnaque dite "à l’italienne" n’est pas si éloigné. Le malfrat repère sa victime, souvent faible, à l’avance, sur le parking d’un supermarché. Pendant que cette dernière fait ses courses, le malfaiteur en profite pour crever un pneu de son véhicule. Lorsque la victime repart après avoir terminé ses commissions, elle se rend généralement compte qu’un pneu est à plat. L’auteur du méfait se propose alors pour aider et alors que la personne est occupée à changer la roue, il en profite pour dérober les objets présents dans l’habitacle.

publié le 5 août à 11h15, Théo Rampazzo, 6Medias

Liens commerciaux