Espagne: 10 policiers blessés, 6 arrestations dans des heurts à Madrid

Chargement en cours
 Heurts à Madrid entre policiers et manifestants après le décès d'un vendeur à la sauvette, le 15 mars 2018 à Madrid

Heurts à Madrid entre policiers et manifestants après le décès d'un vendeur à la sauvette, le 15 mars 2018 à Madrid

1/2
© AFP, Olmo CALVO

AFP, publié le vendredi 16 mars 2018 à 17h36

Dix policiers ont été blessés et six personnes arrêtées lors de heurts dans le centre de Madrid jeudi soir après le décès d'un vendeur à la sauvette sénégalais, a indiqué vendredi la police espagnole.

"Le nombre de blessés est de dix policiers nationaux. Cela ne veut pas dire qu'il n'y ait pas plus de blessés parmi les policiers municipaux", a expliqué à l'AFP un porte-parole de la police nationale.

Contactée, la police municipale n'a pas souhaité faire de déclarations.

Par ailleurs, six personnes de nationalité espagnole ont été arrêtées, dont un mineur et une femme, selon la police nationale.

Les heurts, inhabituels dans la capitale espagnole, avaient démarré vers 20H30 GMT lorsqu'une manifestation de protestation suite au décès d'un Sénégalais d'une trentaine d'années. Mam M'Baye Diaye était vendeur à la sauvette sur la place de la Puerta del Sol, la plus célèbre de Madrid, selon les témoignages de plusieurs Sénégalais.

Des protestataires ont jeté des pierres, pavés, bouteilles sur un camion de pompiers et les forces de l'ordre, qui ont répliqué notamment en tirant des balles en caoutchouc. Dans des rues adjacentes et au-delà, ont été incendiés des éléments de mobilier urbain et des vélos.

Les services d'urgence ont indiqué que l'homme avait été trouvé inconscient dans une rue par une patrouille de police. Quand les secours sont arrivés "il y avait une patrouille de police municipale qui passait par là et qui l'a vu en premier, ils étaient en train de faire des gestes de réanimation", a indiqué à l'AFP un porte-parole des services d'urgence.

Mais plusieurs Sénégalais rencontrés par l'AFP ont affirmé que son dècès faisait suite à une course poursuite avec la police municipale.

La présidente de la région de Madrid Cristina Cifuentes a regretté vendredi matin son décès en avançant cependant qu'il était sans doute lié à des "causes naturelles".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Espagne: 10 policiers blessés, 6 arrestations dans des heurts à Madrid
  • L'Espagne comme la France, peut être l'Italie, ne savons pas protéger les frontières. Il est vrai que les problèmes de Ceuta, Lampèdouza, ... ne sont pas simples. Mais, n'avons nous pas une autre responsabilité ; celle d'avoir laisser des peuples aux mains de dictateurs ? ..

  • ils attaquent et blessent des policiers...

  • Il est beau l'espace Schengen!

  • Le travail au noir,ça n'est plus rentable.......