Espace : l'étage principal d'une fusée chinoise arrive sur Terre de manière totalement incontrôlée

Espace : l'étage principal d'une fusée chinoise arrive sur Terre de manière totalement incontrôlée©Panoramic

publié le mardi 04 mai 2021 à 18h40

Les morceaux de la fusée chinoise Longue Marche 5B, lancée jeudi 29 avril, sont en train de redescendre dans l'atmosphère terrestre. Comme le relaie Courrier international, l'étage principal de l'engin spatial retombe de manière incontrôlée.

Il pourrait atteindre la surface de la Terre aux alentours du 10 mai.

La Chine a pour ambition de construire sa propre station spatiale, la CSS. C'est dans le cadre de ce projet d'envergure - qui nécessitera une dizaine de missions, prévues jusqu'à fin 2022 - qu'une fusée Longue Marche 5B a décollé depuis le centre de lancement de Wenchang, jeudi 29 avril. Elle contenait le module central Tianhe, qui accueillera les astronautes dans le futur. Les morceaux de l'engin spatial sont maintenant en train de redescendre vers l'atmosphère terrestre. Et l'un d'entre eux suscite une certaine inquiétude, comme l'indique Courrier international.



L'étage principal de la fusée est effectivement en train de chuter de manière incontrôlée. En règle générale, les débris d'appareils spatiaux se désintègrent en entrant dans l'atmosphère. Mais celui-ci est d'une taille très importante et risque donc d'arriver entier sur Terre, a priori aux alentours du 10 mai. Ce serait même l'une des premières fois qu'un morceau d'engin spatial aussi massif redescend ainsi.

Une trajectoire très difficile à anticiper

Mais où ce morceau de fusée retombera-t-il exactement ? Il orbite en ce moment à 27 790 km/h, à plus de 270 km de la surface du globe. Courrier international rapporte qu'il est extrêmement difficile d'anticiper la trajectoire de la chute. "La dernière fois qu'une fusée Longue Marche 5B a été lancée, de longues tiges de métal sont retombées et ont endommagé plusieurs bâtiments en Côte d'Ivoire, a rappelé l'astrophysicien Jonathan McDowell au Guardian. La majeure partie du lanceur s'était désintégrée, mais d'énormes morceaux de métal ont atterri sur Terre. C'est un miracle que personne n'ait été blessé."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.