Equateur: le président confirme la mort de trois employés d'un journal enlevés

Equateur: le président confirme la mort de trois employés d'un journal enlevés
Le président équatorien Lenin Moreno confirme la mort des journalistes enlevés par des guérilleros colombiens, le 13 avril 2018 à Quito

AFP, publié le vendredi 13 avril 2018 à 20h17

Le président équatorien Lenin Moreno a confirmé vendredi l'assassinat de trois employés du journal El Comercio, enlevés le 26 mars lors d'un reportage à la frontière avec la Colombie.

"Malheureusement, l'information que nous avons confirme l'assassinat de nos compatriotes", sans doute kidnappés par des dissidents de l'ancienne guérilla colombienne des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie), a annoncé le chef d'Etat, la voix émue, dans une déclaration à la presse à Quito.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.