Entre symboles historiques et réalité diplomatique, Macron entame sa visite au pays de Trump

Entre symboles historiques et réalité diplomatique, Macron entame sa visite au pays de Trump
Donald Trump et Emmanuel Macron, accompagnés de leurs épouses Melania et Brigitte, ont planté un arbre issu du bois Belleau (Aisne), théâtre d'une bataille ou plusieurs milliers d'Américains moururent en 1918.

Libération, publié le mardi 24 avril 2018 à 12h47

D'un côté la grandeur pompeuse des symboles, de l'autre les dures réalités de la géopolitique. Arrivé ce lundi à Washington, Emmanuel Macron va devoir naviguer, jusqu'à son départ mercredi soir, entre ces deux écueils. À l'Elysée, on formait le vœu, avant le départ, que l'envahissante question iranienne n'occulterait pas complètement les autres enjeux de la première visite d'Etat organisée par l'administration Trump. Le président français aimerait que cela soit d'abord une célébration de l'indéfectible amitié de deux peuples qui ont selon lui en partage les mêmes «valeurs».

C'est loin d'être gagné. Car lundi, tandis que l'Airbus présidentiel en provenance de Paris volait en direction de la base militaire d'Andrews, l'avenir de l'accord nucléaire conclu en 2015

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.