Enfants coincés en Thaïlande : l'un des sauveteurs est mort

Enfants coincés en Thaïlande : l'un des sauveteurs est mort
Des sauveteurs volontaires le 5 juillet 2018.

Orange avec AFP, publié le vendredi 06 juillet 2018 à 09h35

L'un des sauveteurs, parti approvisionné les enfants coincés depuis 13 jours dans une grotte en Thaïlande, est mort vendredi, faute de réserve d'oxygène suffisante.

La victime est un ancien membre des commandos de la marine thaïlandaise. "Après avoir livré une réserve d'oxygène, sur le chemin du retour, il n'avait plus assez d'oxygène" lui-même, a annoncé le vice-gouverneur de la province de Chiang Rai, Passakorn Boonyaluck.

"Il a perdu conscience sur le chemin du retour, son compagnon de plongée a essayé de l'aider et de le ramener", sans succès, a précisé le chef des commandos de marine, Apakorn Yookongkaew.

Onze heure pour faire l'aller-retour

Le parcours pour rejoindre les douze enfants et leur entraîneur de foot est long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés, avec de difficiles passages sous l'eau. Pour un plongeur aguerri, il faut onze heures pour faire l'aller-retour : six heures à l'aller, cinq heures au retour grâce au courant.



Les secouristes estiment désormais disposer d'un "temps limité" pour les sortir. Au début nous pensions que les enfants pourraient rester longtemps. Mais la situation a changé, le temps est désormais limité", a déclaré devant la presse le chef des commandos de marine, qui est un des responsables de la cellule de crise.



Il a aussi précisé que des bouteilles d'oxygène avaient été semées le long du parcours, pour permettre de réapprovisionner les enfants et leurs accompagnateurs mais s'est refusé à dire si l'évacuation, périlleuse, allait être tentée dès vendredi, alors que la pluie de mousson a repris dans cette région montagneuse. Les secours espéraient jusqu'ici pouvoir, à l'aide de pompes, faire baisser à temps le niveau de l'eau de façon suffisante pour que les enfants n'aient que pas ou peu de plongée à effectuer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.