DOCUMENT FRANCE 2. En Tchétchénie, "c'est pire d'être gay que terroriste" : le témoignage d'Azamat, homosexuel et réfugié en France

DOCUMENT FRANCE 2. En Tchétchénie, "c'est pire d'être gay que terroriste" : le témoignage d'Azamat, homosexuel et réfugié en France©ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 17h43

Vous ne verrez pas son visage, parce qu'il a peur d'être retrouvé. Azamat est tchétchène et homosexuel. Menacé de mort dans son pays, qui fait la chasse aux gays même hors de ses frontières, le jeune homme s'est réfugié en France. Pour "Envoyé spécial", il raconte comment sa vie a basculé.

En mars 2017, par une journée comme les autres à Grozny, la capitale tchétchène. Azamat est arrêté en pleine rue. Quatre policiers descendent d'une voiture noire, raconte-t-il, et le font monter sans explications. Ils roulent pendant une vingtaine de minutes, jusqu'à une enceinte de brique rouge avec des barbelés. Azamat ne sait pas où il est. On l'emmène dans un couloir, où une quarantaine d'hommes attendent, face contre le mur. Certains sont menottés. 

"Quand j'ai compris…

Lire la suite sur Franceinfo

 
2 commentaires - DOCUMENT FRANCE 2. En Tchétchénie, "c'est pire d'être gay que terroriste" : le témoignage d'Azamat, homosexuel et réfugié en France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]