En Inde, un informaticien toulousain découvre qu'une application mobile collecte des données sans autorisation

En Inde, un informaticien toulousain découvre qu'une application mobile collecte des données sans autorisation©STRDEL / AFP

franceinfo, publié le dimanche 01 avril 2018 à 15h33

Dans le sillage du scandale Cambridge Analytica, une application pour smartphone en Inde créé la controverse : celle de Narendra Modi. Le Premier ministre indien a l'avait lancé en 2015. Elle permet aux utilisateurs de poser des questions à l'homme d'État, de suivre ses discours ainsi que ses réformes. Cinq millions de personnes l'ont déjà téléchargé.

L'usager est invité à communiquer ses informations personnelles, comme son nom, son mail, son lieu de résidence, mais aussi sa géolocalisation. Mais selon un ingénieur toulousain, ces données sont récoltées sans l'autorisation des utilisateurs, et envoyées à une société d'analyse alors que l'application assure ne les partager avec aucun tiers.

Une faille de sécurité dangereuse

"Prendre l'adresse IP une fois comme ça,…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.