EN DIRECT. Covid-19 : le variant Omicron se répand à travers le monde, les restrictions se multiplient

EN DIRECT. Covid-19 : le variant Omicron se répand à travers le monde, les restrictions se multiplient
Un test anti-Covid réalisé le 27 novembre sur un passager à l'aéroport de Johannesburg, en Afrique du Sud, où le premier cas de variant Omicron a été détecté le 24 novembre.

publié le dimanche 28 novembre 2021 à 08h00

Alors que les premiers cas positifs au nouveau variant du coronavirus Omicron se multiplient en Europe, certains pays ont décidé de se barricader, à l'instar d'Israël. 

Ce que l'on sait : 


• Le variant Omicron, classé comme "préoccupant" par l'OMS, a été détecté dans plusieurs pays européens samedi 27 novembre. Plusieurs pays ont décidé de fermer leurs frontières avec les pays d'Afrique australe, où il a été détecté pour la première fois le 24 novembre.

• Face à cette nouvelle menace, le ministère de la Santé français a annoncé que les cas contact des personnes testées positives au variant Omicron du coronavirus, devront être isolés même s'ils sont vaccinés. 


23h00 - Ce live est désormais terminé.

Toute l'information est à retrouver sur le site actu.orange.fr

21h53 Premier cas confirmé en Suisse. 
Les autorités sanitaires suisses ont annoncé dimanche la découverte d'un "premier cas probable" du variant Omicron du coronavirus en Suisse sur une personne revenue d'Afrique du Sud."Premier cas probable du variant Omicron en Suisse chez une personne revenue d'Afrique du Sud il y a environ une semaine. Le séquençage apportera des certitudes dans les jours à venir", a indiqué l'Office fédéral de la santé, dans un tweet.

20h34 - Accord à l'OMS pour lancer des négocations. Les membres de l'OMS sont convenus dimanche de lancer des négociations en vue de créer un instrument international pour mieux prévenir et combattre la prochaine pandémie qui ne manquera pas de venir.

Le projet d'accord doit encore être officiellement validé lors de la réunion exceptionnelle de l'Assemblée mondiale de la santé - organe décisionnel suprême de l'Organisation mondiale de la santé qui rassemble ses 194 membres - qui débute lundi et durera trois jours.

"Après de longues négociations, les Etats membres de l'OMS ont convenu aujourd'hui de manière informelle d'entamer des négociations sur un Traité pandémique. La résolution doit maintenant être formellement adoptée demain par les dirigeants mondiaux" lors de la session spéciale de l'Assemblée mondiale de la santé, a annoncé la mission de l'Union européenne sur son compte twitter.

"Les événements de ces dernières semaines démontrent plus que jamais le besoin de solidarité et de leadership au niveau mondial. Nous attendons avec impatience que les dirigeants mondiaux démontrent leur engagement commun demain. L'élan est là - Le monde doit mieux être préparé!", a-t-elle ajouté.

20h12 - Réunion de crise à Londres lundi. Le gouvernement britannique, qui occupe en ce moment la présidence tournante du G7, a annoncé dimanche convoquer lundi "une réunion d'urgence" des ministres de la Santé du groupe afin qu'ils s'attaquent à la question du variant Omicron du coronavirus.

"Une réunion d'urgence des ministres de la Santé du G7 sera convoquée le lundi 29 novembre pour discuter de l'évolution de la situation sur Omicron", a annoncé le ministère britannique de la Santé dans un communiqué.

19h57 - Les tests PCR toujours efficaces ? Les tests PCR sont toujours efficaces face au nouveau variant du coronavirus Omicron et des études sont en cours pour mesurer l'efficacité des autres outils de diagnostic, a indiqué l'OMS dimanche.

Alors que la pandémie a déjà fauché plus de cinq millions de vies dans le monde depuis fin 2019, l'Organisation mondiale de la santé a qualifié vendredi de "préoccupant" le nouveau variant. 

Dimanche, l'organisation basée à Genève a indiqué dans un communiqué que "les tests PCR (...) continuent de détecter l'infection, y compris l'infection par Omicron". Elle a ajouté que "des études sont en cours pour déterminer s'il y a un impact sur d'autres types de tests, notamment les tests de détection rapide d'antigènes".

19h15 - "Une dizaine" de "cas possibles" de variant Omicron en cours d'analyse en France.  "On est encore au stade du criblage. On a plusieurs cas possibles. Une dizaine. A ce stade, on est sur des cas possibles", a précisé plus tard dans la journée le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur CNews.

18h24 - La 1ère "image" d'Omicron montre bien plus de mutations que sur Delta. Le variant Omicron du Covid-19 présente beaucoup plus de mutations que le variant Delta, selon une première "image" de ce nouveau variant initialement détecté en Afrique du Sud, réalisée et publiée par le prestigieux hôpital Bambino Gesù de Rome.

Sur cette "image" tridimensionnelle, qui ressemble à une cartographie, "on voit bien que le variant Omicron présente beaucoup plus de mutations que le variant Delta (qui présente déjà en lui-même un grand nombre de mutations), concentrées avant tout dans une zone de la protéine qui interagit avec les cellules humaines", a expliqué l'équipe de chercheurs dans un communiqué paru dimanche.

"Cela ne signifie pas automatiquement que ces variations sont plus dangereuses, simplement que le virus s'est encore adapté à l'espèce humaine en générant un autre variant", précisent les chercheurs. "D'autres études nous diront si cette adaptation est neutre, moins dangereuse ou plus dangereuse".

17h30 - La Suisse dit "oui" au pass covid. En pleine cinquième vague, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une participation très élevée au terme d'une campagne électorale houleuse.

Le "oui" a obtenu 62% des suffrages lors de ce référendum, selon les résultats définitifs.

Le certificat Covid est réservé aux personnes vaccinées ou guéries, ou ayant fait un test. Il est exigé pour entrer au restaurant ou dans un bar, mais aussi pour voir une exposition, un film ou un événement sportif en intérieur.

Le taux de participation, d'environ 65%, est le 4e plus élevé depuis l'introduction du suffrage féminin en 1971, dans un pays où la participation moyenne est de 46% pour ce genre de consultation. Ce référendum avait été lancé par les anti-pass.

17h18 - Une "course contre la montre" est engagée contre le variant Omicron, selon Ursula von der Leyen. Une "course contre la montre" est engagée pour analyser le nouveau variant Omicron du coronavirus, a déclaré la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à Riga.

"Nous savons que nous sommes maintenant engagés dans une course contre la montre", a dit Ursula von der Leyen, ajoutant que les fabricants de vaccins avaient besoin de deux à trois semaines pour "avoir une vision complète des caractéristiques des mutations" du virus.

16h56 - Rabat suspend pour 2 semaines tous les vols de passagers vers le Maroc. Les autorités marocaines ont décidé dimanche de suspendre tous les vols directs de passagers à destination du Maroc pour une durée de deux semaines à compter de lundi à 23h59 (22h59 GMT).

"Cette décision intervient en raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19, Omicron, notamment en Europe et en Afrique, et afin de préserver les acquis réalisés par le Maroc dans la lutte contre la pandémie et protéger la santé des citoyens", a expliqué, dans un communiqué, le Comité interministériel de suivi de la pandémie.

Une évaluation de la situation "sera entreprise régulièrement afin d'ajuster, au besoin, les mesures nécessaires", a ajouté le communiqué.Les modalités des vols de retour vers l'étranger des personnes actuellement présentes au Maroc n'ont pas été précisées.

15h12 - Un nouveau cas confirmé en Allemagne. Les autorités allemandes ont confirmé dimanche un nouveau cas de contamination au variant Omicron du Covid-19 chez un voyageur arrivé d'Afrique du Sud à l'aéroport de Francfort (ouest)."

Le résultat du séquençage complet (du génome) (...) a confirmé le soupçon qu'une personne qui était arrivée le 21 novembre en Allemagne à l'aéroport de Francfort en provenance d'Afrique du Sud, était infectée par (le variant) Omicron", a annoncé le ministère régional des Affaires sociales de Hesse, dans un communiqué.

Cette personne "est complètement vaccinée, a développé des symptômes durant la semaine et pour cette raison a effectué un test" de détection du virus, a-t-il ajouté, précisant que cette personne avait été placée à l'isolement à son domicile.

14h30 - Les patients contaminés par le variant Omicron ont des "symptômes légers". Des "symptômes légers". Depuis une dizaine de jours, une médecin sud-africain, Angelique Coetzee, qui est aussi présidente de l'Association médicale sud-africaine, qui a traité une trentaine de patients Covid contaminés par le nouveau variant Omicron, dit n'avoir constaté pour l'instant que des convalescences sans hospitalisation. 

"Ce qui les a amenés dans mon cabinet" de Pretoria, "c'est une fatigue extrême", raconte-t-elle. La majorité étaient des hommes âgés de moins de 40 ans. Un peu moins de la moitié étaient vaccinés. Outre la fatigue, ils souffraient de courbatures, d'une toux sèche ou "d'une gorge qui gratte", a-t-elle détaillé. Seulement quelques uns avaient une faible fièvre. 

13h39 - Pays-Bas : 13 passagers arrivés d'Afrique du Sud sont porteurs du variant Omicron. Treize passagers partis d'Afrique du sud et diagnostiqués positifs au Covid-19 vendredi à leur arrivée à Amsterdam sont porteurs du variant Omicron, annoncent les autorités sanitaires néerlandaises. "Le variant Omicron a jusqu'ici été identifié dans 13 des tests positifs. Mais l'enquête n'est pas encore terminée. Le nouveau variant pourrait être retrouvé dans d'autres échantillons", fait savoir l'Institut national de santé public (RIVM) dans un communiqué.

13h16 - Les nouvelles restrictions entreront en vigueur à partir de mardi au Royaume-Uni. Le ministre de la Santé Sajid Javid affirme sur Sky news que porter un masque dans les transports et les magasins sera de nouveau obligatoire à partir de mardi, après une annonce la veille par le Premier ministre Boris Johnson.

L'entrée en vigueur du durcissement des mesures d'entrée dans le pays, avec l'obligation pour "toute personne entrant au Royaume-Uni de passer un test PCR" deux jours après son arrivée "et de s'isoler jusqu'à ce qu'elle ait le résultat" contre juste un test antigénique de moins de 48 heures avant, est encore en discussion avec les gouvernements décentralisés écossais, gallois et nord-irlandais, chaque nation britannique décidant indépendamment de sa politique sanitaire.

13h10 - Manifestations contre la vaccination obligatoire en Autriche. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté en Autriche pour dénoncer la vaccination obligatoire pour lutter contre la pandémie de Covid-19, une mesure que le chancelier Alexander Schallenberg a qualifié dimanche "d'interférence mineure" par rapport aux mesures alternatives.

12h36 - Les Suisses disent oui au pass sanitaire. Les Suisses ont voté oui au référendum sur la loi Covid ayant permis d'instaurer le pass sanitaire, selon les premières estimations publiées dimanche par l'institut de sondage gfs.bern.

11h53 - L'Angola suspend ses vols régionaux. TAAG, la compagnie nationale aérienne de l'Angola, annonce qu'elle suspend jusqu'à nouvel ordre tous ses vols vers le Mozambique, la Namibie et l'Afrique du Sud à partir de ce dimanche, devenant le premier pays d'Afrique australe à prendre une telle mesure depuis l'annonce de la découverte du variant Omicron par l'Afrique du sud. Cette mesure s'applique conformément à la décision du gouvernement d'interdire temporairement les liaisons aériennes vers le Botswana, l'Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l'Afrique du sud et le Zimbabwe, a indiqué la compagnie dans un communiqué.

11h00 - Olivier Véran fixe "l'objectif de 10 millions de Français" ayant reçu leur dose de rappel d'ici une semaine. "Je souhaite que nous puissions arriver ou nous rapprocher très fortement des dix millions de Français ayant reçu leur dose de rappel d'ici la fin de la semaine", indique le ministre de la Santé. " Nous sommes environ à sept millions aujourd'hui", précise-t-il. Pour ce faire, il annonce l'ouverture prochaine de 300 centres de vaccination.

10h57 - Il est probable qu'il y ait déjà des cas en circulation" en France. "Dès lors qu'il circule chez nos voisins, il est probable qu'il circule déjà chez nous", admet le ministre de la Santé Olivier Véran, en déplacement dans un centre de vaccination du 18e arrondissement de Paris. "Nous pouvons craindre que ce nouveau variant soit au moins aussi contagieux que Delta", estime-t-il. Selon lui toutefois, cette circulation ne "change pas la donne" de la politique sanitaire mise en place à ce stade.




10h32 - Variant Omicron aux Pays-Bas ? "Une bombe à retardement". Passager de l'un des deux vols en provenance d'Afrique du Sud qui a atterri à Amsterdam vendredi et dans lesquels 61 passagers ont été testés positifs au Covid-19, le Français Anatole a été testé négatif et est de retour en France. Mais il s'inquiète de ses conditions de confinement à l'aéroport, "collés les uns contre les autres avec beaucoup d'agitation".

10h12 - Fermeture des frontières aériennes du Maroc avec la France. Avant même la découverte du variant Omicron, le Maroc a annoncé jeudi soir la suspension des vols réguliers à destination et en provenance de France, où l'épidémie connaît un regain. Initialement prévue pour vendredi soir, l'entrée en vigueur de la mesure a finalement été repoussée à dimanche juste avant minuit. Le Maroc a par ailleurs également décidé de suspendre le trafic maritime avec l'Hexagone. 

9h42 - Les Suisses votent pour ou contre leur pass sanitaire. Les Suisses votent dimanche sur la loi Covid-19 ayant permis de créer le pass sanitaire, au terme d'une campagne électorale des plus houleuses, faisant craindre à la police de nouvelles manifestations dans la journée.

9h32 - Plus de 37.000 nouveaux cas en 24 heures en France, du jamais-vu depuis sept mois. 37.218 nouveaux cas ont été enregistrés samedi 27 novembre par les autorités sanitaires, un niveau jamais atteint depuis sept mois, rapporte Santé publique France. La veille, 34.446 nouvelles contaminations étaient dénombrées et 22.678 samedi dernier.  Près de 28.000 cas positifs sont recensés chaque jour en moyenne, en hausse de 61% en une semaine.

8h21 - Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers. L'entrée des ressortissants étrangers en Israël, où un cas de variant Omicron a été détecté, est interdite sauf pour des cas approuvés par un comité spécial, annonce le Premier ministre dans un communiqué, précisant que la mesure entre en vigueur dimanche soir. Les citoyens israéliens vaccinés devront présenter un test PCR et se mettre en quarantaine pendant trois jours, une mesure étendue à sept jours pour les non-vaccinés, a précisé le communiqué. 

8h12 - La France prolonge la suspension des vols avec l'Afrique Australe. Initialement prévue jusqu'à ce dimanche soir minuit, la suspension des vols avec sept pays d'Afrique australe est prolongée jusqu'au moins mardi soir minuit, lit-on au Journal officiel.

8h00 - Deux passagers en provenance d'Afrique australe contaminés en Australie. Les autorités sanitaires australiennes annoncent dimanche avoir détecté le variant du coronavirus Omicron chez deux passagers en provenance d'Afrique australe qui ont atterri à Sydney. L'autorité sanitaire de l'État de Nouvelle-Galles du Sud, dans l'est du pays, a déclaré avoir effectué des tests d'urgence qui ont confirmé la présence de cette nouvelle souche chez deux passagers arrivés samedi à Sydney. 

7h10 - Restrictions supplémentaires au Royaume-Uni. Premier à suspendre les vols depuis l'Afrique du Sud, le gouvernement britannique a annoncé un durcissement des règles d'entrée pour les arrivants de toutes provenances : test PCR et isolement obligatoires jusqu'au résultat, parallèlement au retour du masque obligatoire dans tous les commerces.

7h08 - Aucun cas confirmé en France, mais isolement durci. Toute personne "contact" d'une autre, testée positive au nouveau variant du coronavirus, Omicron, devra être isolée même si elle est vaccinée, a indiqué samedi le ministère de la Santé. Actuellement, en France, où aucun cas confirmé de ce variant n'a encore été annoncé, si une personne est cas contact d'une personne infectée au coronavirus, elle ne doit s'isoler sept jours que si elle n'est pas vaccinée ou que son schéma vaccinal est incomplet et/ou qu'elle est immunodéprimée.

7h05 - Un cluster aux Pays-Bas ? À Amsterdam, une soixantaine de passagers, débarqués vendredi de Johannesburg et du Cap, étaient toujours en quarantaine près de l'aéroport. "Le variant Omicron a probablement été trouvé parmi les personnes testées", a indiqué l'Institut national de santé publique (RIVM), en attendant des résultats définitifs prévus dimanche.

7h01 -Les premiers cas positifs au nouveau variant du Covid-19 Omicron se multiplient en Europe. Après la Belgique, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Italie, la République tchèque a annoncé samedi 27 novembre un premier cas sur une patiente Covid-19 hospitalisée avec de légers symptômes à Liberec (nord).

7h00 -  Bonjour et bienvenue dans ce direct dédié à l'épidémie de Covid-19. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.