Emmanuel Macron prononce son premier discours à l'ONU

Emmanuel Macron prononce son premier discours à l'ONU©Source : Capture Le Monde

Source : Le Monde , publié le mardi 19 septembre 2017 à 21h10

Après le discours tonitruant de Donald Trump, ce fut au tour d'Emmanuel Macron de faire ses débuts à la tribune de l'ONU. Le chef de l'Etat français a prononcé, ce mardi 19 septembre, sa première allocution devant les dirigeants du monde, réunis à New York lors de l'Assemblée générale des Nations unies.



Emmanuel Macron a plaidé pour la création d'un groupe de contact sur la Syrie afin d'enclencher une nouvelle dynamique pour aller vers une solution politique au conflit.

Le président français a également exprimé son opposition au chef d'Etat américain. Alors que Donald Trump a signifié en août, devant cette même organisation, son retrait de l'accord de Paris sur le climat, Emmanuel Macron a assuré que ce texte "ne sera pas renégocié". "Il nous lie et nous rassemble ; le détricoter, c'est détruire un pacte entre les générations", a-t-il ajouté. L'accord de Paris vise à limiter le réchauffement climatique. Il a été signé en décembre 2015 à Paris par 195 pays.

Emmanuel Macron a déclaré "respecter la décision des Etats-Unis", en assurant : "La porte leur sera toujours ouverte, mais nous continuerons avec tous les gouvernements à mettre en œuvre l'accord de Paris". Dans le même temps, le chef de l'Etat a promis que la France allouera cinq millions d'euros par an dans l'action contre le réchauffement climatique "d'ici 2020".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
176 commentaires - Emmanuel Macron prononce son premier discours à l'ONU
  • je répète : ceux qui descendent Macron n'avaient qu'à se déplacer pour voter contre lui !!! qu'est-ce qu'il y a ? aucun candidat ne vous plaisait ? leur programme sentait le moisi ? rien ne vous empêchait d'aller voter, et rien n'empêchait vos candidats de présenter des programmes réalistes et fiables... rassurez-vous, dans cinq ans vous pourrez voter pour Mélenchon, qui aura 70 ans, qui pourra se friter avec Trump (qui, s'il est réelu en 2021, aura 78 ans). Je pense qu'on aura des débats de haute tenue.... ce ne sera plus l'ONU, mais l'EHPAD !!!

    Je n'ai pas voté Macron. Quant aux législatives j'ai voté au premier tour mais je me suis abstenu au second tour car deux partis extrémistes étaient en lisse le FN & LREM. J'ai 61 ans et c'est la premier fois que je m'abstiens je ne considère pas Macron et sa clique de transfuges comme mes représentants

  • Trump non plus n'a pas tremblé devant Macron !

  • Le pacifisme de Mr Macron est extrêmement louable mais tant qu'il y aura des pays qui disposeront de l'arme atomique, il y aura toujours difficulté d'interdire à d'autres d'en posséder.

    L'idéal serait son « interdiction totale » mais l'esprit de dominance ne prédispose pas à une telle sage décision.

  • ma grand mère disait "quand on veut tuer son chien on dit qu'il est enragé" c'est ce que font les "mélenchonistes - lepenistes et autres abstentionnistes" il est tellement plus facile de critiquer systématiquement que de prouver que l'ont ferait mieux !!!!

  • Le discours de Macron est un discours parmi tant d'autres des chefs d'état qui ont donné leur vision du monde. Est-il le seul à ne pas être en accord avec Trump ? C'est bien comme ça qu'on nous le vend.