Égypte : atteintes aux libertés et censure s'accroissent

Égypte : atteintes aux libertés et censure s'accroissent©MOHAMMED ELSHAMY / ANADOLU AGENCY

franceinfo, publié le mardi 27 mars 2018 à 12h43

Étudiante à Paris, Aya Gomaa se bat depuis des mois pour faire libérer son père, le journaliste égyptien Mahmoud Hussein Gomaa. En prison au Caire depuis 2016, il a dû reconnaître son crime à la télévision d'Etat : la diffusion par Al-Jazeera d'un sujet critique sur l'armée. Pour sa fille, son père a été arrêté uniquement parce que la chaîne qatarie est considérée comme un ennemi par le maréchal Sissi. Le journaliste a disparu onze jours avant d'être mis en prison. Selon sa famille, il a subi un traitement de choc.

Pire que sous Moubarak

Depuis l'accession au pouvoir en 2013 d'Abdel Fattah Al-Sissi, plus de 40 000 prisonniers politiques seraient détenus. Des islamistes radicaux, mais aussi de simples citoyens arrêtés pour des motifs futiles, comme le déploiement d'un…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Égypte : atteintes aux libertés et censure s'accroissent
  • L'Egypte est aussi un pays en guerre contre le terrorisme à l'intérieur de ses frontières (surtout au Sinaï), c'est à prendre en compte dans les mesures prises

  • ils comptaient sur les occidentaux pour les aider, et beh voila leur aides !!!! ils ont mis un de leur jeton au pouvoir