Donald Trump réplique à Robert De Niro : « Tête à claques !»

Donald Trump réplique à Robert De Niro : « Tête à claques  !»
Robert De Niro lors de la cérémonie des 72e Tony Awards, à New York, dimanche soir.

leparisien.fr, publié le mercredi 13 juin 2018 à 13h10

Le président a posté un message sur le « QI très bas » de l'acteur, qui avait lancé deux fois « Fuck Trump » lors d'une cérémonie de remise de prix.

Sur le chemin du retour de Singapour, après sa rencontre au sommet avec le leader nord-coréen Kim-Jong Un, Donald Trump a répliqué à Robert De Niro, qui l'avait insulté dimanche soir lors d'une cérémonie.

« Robert De Niro, un individu au QI très bas, a reçu au cinéma trop de coups à la tête assénés par de vrais boxeurs », a écrit le président américain depuis Air Force One, dans un message posté sur Twitter.

« Je l'ai vu hier soir et je crois vraiment qu'il est groggy, a poursuivi le locataire de la Maison-Blanche dans un deuxième tweet. Je suppose qu'il ne se rend pas compte que l'économie est au mieux, avec un taux d'emploi au plus haut et beaucoup d'entreprises qui reviennent dans notre pays. Réveille-toi, tête à claques ! »

Dimanche à New York, lors de la cérémonie de remise des récompenses des Tony, équivalent des Oscars pour les spectacles de Broadway, l'acteur de 74 ans avait été très applaudi en lançant par deux fois « J'emmerde Trump ». Une insulte lancée au moment de décerner un prix à la légende du rock américain Bruce Springsteen.

« Je vais dire une chose : Fuck Trump ! » s'est-il exclamé en levant le poing, déclenchant un délire parmi les spectateurs du Radio City Music-Hall de New York, qui se sont levés pour l'acclamer.

« Maintenant ce n'est plus : à bas Trump. C'est : fuck Trump ! » a-t-il insisté, appelant les électeurs à voter lors des élections de mi-mandat en novembre prochain. La chaîne de télévision CBS, qui retransmettait l'événement avec un différé de quelques secondes, s'est empressée de couper ce passage in extremis.

De passage lundi à Toronto (Canada), pour l'inauguration d'un restaurant, le héros de « Taxi Driver » et acteur fétiche de Martin Scorsese avait insisté en tenant à « s'excuser » pour « le comportement idiot » du président américain au sommet du G7. Critique virulent de Donald Trump, Robert De Niro avait dit un jour qu'il voudrait lui mettre son poing dans la figure.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.