Disparition du sous-marin Juan : la gronde des familles

Disparition du sous-marin Juan : la gronde des familles©XINHUA / MAXPPP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 22h45

Avions et bateaux quadrillent sans relâche la zone où le sous-marin San Juan a été localisé pour la dernière fois, le mercredi 15 novembre. Huit jours plus tard, les chances de retrouver vivants les 44 membres de l'équipage sont très réduites. La marine argentine a annoncé qu'un bruit d'explosion avait été annoncé quelques heures après leur premier appel, dans le périmètre où le sous-marin a disparu.

L'espoir disparait peu à peu

Jusqu'à présent, les réserves d'oxygène étaient la principale préoccupation des familles. Avec l'annonce de l'explosion, les familles sont désormais dévastées. Certains sont évacués en ambulance, d'autres laissent évacuer leur colère. "Ils ont tué mon frère", hurle un jeune argentin sur le siège d'une voiture. Ce jeudi soir, les…

Lire la suite sur Franceinfo

 
0 commentaire - Disparition du sous-marin Juan : la gronde des familles
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]