Deux soldats français tués au combat

Deux soldats français tués au combat©Panoramic

6Medias, publié le mercredi 21 février 2018 à 15h40

L'armée française est en deuil. Comme le révèle BFMTV ce mercredi 21 février, deux soldats français ont été tués, et un troisième a été blessé, près de Gao, au Mali.

Les deux soldats français sont morts lorsque leur engin blindé de l'opération Barkhane a heurté un engin explosif improvisé (IED) dans la région d'Indelimane (Mali). L'armée a confirmé à BFMTV la disparition des deux soldats.

"C'est avec une très vive émotion que le Président de la République a appris la mort en opération de deux militaires du 1er régiment de spahis de Valence, tués ce matin au Mali dans l'attaque à l'engin explosif improvisé de leur véhicule blindé, indique le communiqué de la Présidence de la République. Il s'incline avec un profond respect devant le sacrifice de ce sous-officier et de ce soldat, tombés au combat dans l'accomplissement de leur mission contre le terrorisme. Le chef de l'Etat adresse à leurs familles et à leurs proches ses plus sincères condoléances et les assure de la solidarité de la Nation dans ces douloureuses circonstances. Il exprime également son soutien aux hommes et aux femmes de leur régiment. Le Président de la République tient à saluer le courage des militaires français engagés au Sahel. Il salue leur détermination à poursuivre leur mission qui permet de porter des coups sévères à l'ennemi et tient à leur exprimer son entière confiance."

Ce mercredi, depuis l'hémicycle de l'Assemblée Nationale, les députés ont rendu hommage aux soldats disparus en se levant pour les applaudir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.