Des trafiquants mexicains produisent désormais leur fentanyl

Des trafiquants mexicains produisent désormais leur fentanyl

Le ministre américain de la Justice Jeff Sessions, lors d'une conférence de presse à Washington le 14 décembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 14 décembre 2017 à 23h29

Des trafiquants de stupéfiants mexicains ont commencé à installer leurs propres laboratoires de fabrication de fentanyl, un opiacé synthétique extrêmement puissant, a affirmé jeudi le ministre américain de la Justice.

"A l'origine, le fentanyl a commencé à arriver de Chine", a indiqué Jeff Sessions, au terme d'une rencontre bilatérale entre les Etats-Unis et le Mexique consacrée aux organisations criminelles transfrontalières.

"Une quantité considérable a été envoyée (de Chine) au Mexique puis est entrée (aux Etats-Unis) en passant la frontière depuis le Mexique d'une quelconque façon", a relevé M. Sessions.

Mais, désormais, "nous constatons aussi des prémices chimiques au Mexique et des laboratoires de fabrication ont commencé à se développer au Mexique. Par conséquent, l'une des priorités sur lesquelles je voudrais que nous nous concentrions est d'éradiquer ça dans l'oeuf, de rester très fortement mobilisés sur ces laboratoires et de nous assurer que cela ne devienne pas un problème important à l'avenir". 

Le fentanyl, jusqu'à 50 fois plus puissant que l'héroïne et beaucoup moins cher à produire, est une cause croissante de décès aux Etats-Unis, avec environ 64.000 personnes ayant succombé dans le pays en 2016.

"Nous n'avons jamais eu des chiffres aussi élevés, ni quelque chose de cette ampleur", a souligné M. Sessions. Cette crise a été décrétée "urgence de santé publique" par le président Donald Trump fin octobre.

Washington a mis la pression sur la Chine pour qu'elle démantèle des laboratoires exportant du fentanyl, en utilisant plusieurs voies comme le service postal classique, vers les Etats-Unis.

 
4 commentaires - Des trafiquants mexicains produisent désormais leur fentanyl
  • environ 64.000 personnes ayant succombé dans le pays en 2016.
    sans compter les morts par armes a feu et par les autres drogues......

  • Si tous les consommateurs en meurent, le trafic cessera tout seul faute de combattants.. il y a quand-même un coté positif.

  • "Le fentanyl, jusqu'à 50 fois plus puissant que l'héroïne"

    C'est la drogue qui a tué Prince (et d'autres) de mémoire.

    Une drogue aussi puissante c'est quasi impossible à doser sans risquer une overdose, donc rien n'étonnant qu'elle tue en masse.

    Elle est visiblement peu cher à fabriquer et doit rendre le consommateur dépendant dès la ou les premières prises donc elle pourrait être très rentable pour les trafiquants et devenir un véritable fléau comme le crack à son apogée, mais vu le nombre de décès qu'elle engendre c'est pas une bonne opération pour les trafiquants puisqu'elle tue les consommateurs en masse donc des pertes d'argent énorme pour les trafiquants au final.

    Donc il y a des chances que les trafiquants freinent la production, change la formule ou la coupe pour la rendre nettement moins puissante et donc moins mortelle.
    Pour le reste le gouvernement américain, la DEA etc ne sont jamais parvenu à faire cesser le trafique d'aucune drogue donc je ne vois pas comment ils pourraient y arriver avec celle-ci...

    Surtout que là ils n'ont pas à faire à des étudiants chimistes qui fabriquent ça dans leur garage mais aux cartels les plus puissants du Mexique qui génèrent des dizaines de milliards de dollars de chiffre d'affaire par an...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]