Des présentateurs stars de la BBC acceptent de baisser leurs salaires pour l'égalité femmes-hommes

Des présentateurs stars de la BBC acceptent de baisser leurs salaires pour l'égalité femmes-hommes©ALEX MCNAUGHTON / SPUTNIK / AFP

franceinfo, publié le samedi 27 janvier 2018 à 11h10

Un pas pour l'égalité salariale outre-Manche. Jeremy Vine, John Humphrys, Huw Edwards et Jon Sopel, quatre des journalistes les mieux payés de la BBC, ont accepté de baisser leurs salaires, a annoncé vendredi 26 janvier le groupe public britannique. Cette décision intervient après des révélations selon lesquelles ses meilleurs reporters et présentateurs gagnaient beaucoup plus que les femmes qui accomplissaient des tâches similaires.

La BBC avait été contrainte de révéler l'année dernière que les deux tiers des plus hauts revenus étaient versés à des hommes. Financé par une redevance, le groupe d'audiovisuel est étroitement surveillé et tenu à des normes rigoureuses. Les divulgations de salaires, auxquelles il avait résisté, ont soulevé un débat plus large sur…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Des présentateurs stars de la BBC acceptent de baisser leurs salaires pour l'égalité femmes-hommes
  • avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    Des présentateurs stars de la BBC acceptent de baisser leurs salaires pour l'égalité femmes-hommes
    ce qui prouve que le féminisme nivelle par le bas.

  • C'est très con. Ils feraient mieux de se battre pour que les salaires des femmes soient augmentés. Là, ils font le jeu de leur employeur.

    avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    mais figurez vous que les patrons ont toujours été féministes, car mettre les femmes en concurrence avec les hommes permet aux patrons de mieux "tenir" les employés et les revendications salariales ainsi que les conditions de travail car les femmes étant moins combatives que les hommes dans les syndicats et les conflits sociaux les plus âpres et les plus durs pour obtenir ou conserver des droits. on voit d'ailleurs de plus en plus que le féminisme est contre productif en ce qui concerne les femmes en général contrairement à ce que les féministes prétendent en s'autoproclamant défendre "toutes les femmes et en parlant en leur nom". ce qui est quand même un peu osé ! n'est ce pas ? on se demande qui les a mandaté pour ça !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]