Des milliers de Colombiens défilent à Madrid en soutien à leurs compatriotes

Chargement en cours
Des milliers de Colombiens défilent le 15 mai 2021 à Madrid en soutien à leurs compatriotes
Des milliers de Colombiens défilent le 15 mai 2021 à Madrid en soutien à leurs compatriotes
1/2
© AFP, GABRIEL BOUYS

publié le samedi 15 mai 2021 à 22h16

Des milliers de Colombiens ont défilé samedi à Madrid en soutien à leurs compatriotes dont les manifestations anti-gouvernementales ont été violemment réprimées ces dernières semaines, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les manifestants, souvent vêtus de maillots de football aux couleurs du drapeau colombien ou enveloppés dans des drapeaux, ont remonté la Gran Via, l'une des principales artères de la capitale espagnole, dans une ambiance festive mais déterminée, au son de chants et de percussions.

"Démocratie", "Paix juste", "Assassinats, répression, plus d'impôts, moins de santé publique en Colombie, SOS!", pouvait-on lire sur les pancartes.

En tête de cortège, un manifestant s'était cousu les lèvres.

La Colombie est en proie depuis le 28 avril à un mouvement de colère populaire, qui a poussé des centaines de milliers de personnes à manifester contre le gouvernement, au départ contre un projet de réforme fiscale.

42 personnes ont été tuées, dont un membre des forces de l'ordre, dans des affrontements qui ont émaillé les manifestations, selon le Défenseur du peuple, une entité publique de protection des droits humains. 

Il y a eu 1.500 blessés parmi les civils et les policiers, selon le ministère de la Défense. L'ONG Temblores dénonce au moins 40 homicides par la police.

"Nous soutenons notre peuple, parce le gouvernement est en train de les tuer. Nous voulons un pays sûr, une nouvelle Colombie avec de nouveaux dirigeants", ont déclaré à l'AFP Sara, 30 ans, et Enrique, 46 ans, qui ont refusé de donner leur nom par peur de représailles.

"Nous voulons qu'il y ait plus d'aides sociales, car dans la réforme fiscale, c'est la classe moyenne qui était la plus touchée", a expliqué Claudia Victoria, 33 ans, originaire de Cali (ouest de la Colombie).

"Pour avoir un vrai changement, il faudrait un changement de président", a estimé Ricardo Morera, 60 ans, également originaire de Cali.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.