Des chercheurs ont réussi à redonner un visage à une migrante dont le squelette a été trouvé au Texas

Des chercheurs ont réussi à redonner un visage à une migrante dont le squelette a été trouvé au Texas©FRANCE 2 / FRANCETV INFO
A lire aussi

franceinfo, publié le mercredi 23 mai 2018 à 18h45

L'endroit ressemble à un mausolée. A l'université du Texas, le laboratoire de l'anthropologue Kate Spradley contient plus de 200 boîtes pleines d'ossements. Avec son équipe, la chercheuse inventorie les restes des clandestins dont les squelettes ont été découverts dans le désert, près de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. L'objectif est de les identifier pour pouvoir les restituer à leurs familles, mais certains ne quitteront sans doute jamais cette pièce.

Toutes les informations collectées par les chercheurs sont publiées sur un site gouvernemental, NamUs ("Donnez-nous un nom"), qui recense les personnes disparues aux Etats-Unis. Kate y a entré les données des 140 squelettes déjà étudiés. On y trouve même un visage, ou plutôt la reconstruction faciale

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.