Des chercheurs alertent sur la mort de certains des plus vieux baobabs d'Afrique

Des chercheurs alertent sur la mort de certains des plus vieux baobabs d'Afrique©MONTICO LIONEL / AFP

franceinfo, publié le mardi 12 juin 2018 à 12h25

"Il est choquant et spectaculaire d'assister au cours de notre vie à la disparition de tant d'arbres d'âges millénaires." Adrian Patrut, de l'université de Cluj-Napoca (Roumanie), et d'autres chercheurs alertent sur la mort de certains des plus vieux baobabs d'Afrique, dans une étude publiée par la revue Nature Plants lundi 11 juin. Ils supposent que le réchauffement climatique pourrait être la cause de cette disparition "d'une ampleur sans précédent".

"Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, les grands baobabs d'Afrique australe ont commencé à mourir, mais depuis dix-quinze ans, leur disparition s'est accélérée à cause des températures très élevées et de la sécheresse", poursuit Adrian Patrut. Au cours des douze dernières années, neuf des treize plus

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.