Des centaines de personnes rendent hommage au président vietnamien décédé

Des centaines de personnes rendent hommage au président vietnamien décédé
Des élèves vietnamiens rendent un dernier hommage, le 26 septembre 2018 à Hanoi, au président vietnamien Tran Dai Quang décédé des suites d'une longue maladie

AFP, publié le mercredi 26 septembre 2018 à 17h36

Des centaines de personnes se sont rassemblées mercredi à Hanoï pour rendre un dernier hommage au président vietnamien Tran Dai Quang, décédé la semaine dernière des suites d'une longue maladie, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Policiers, militaires, moines ont défilé devant son cercueil recouvert du drapeau national, certains allumant de l'encens ou déposant une couronne de fleurs. Le public n'était pas convié à cette cérémonie, qui s'est tenue à la maison funéraire nationale dans le centre de la capitale.

De nombreuses personnalités politiques étaient également présentes dont le secrétaire du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, et le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Tran Dai Quang, décédé vendredi à l'âge de 61 ans, "a consacré toute sa vie et apporté de nombreuses contributions aux causes révolutionnaires nationales (...) Son décès est une perte énorme pour notre parti, notre Etat et notre peuple", a déclaré le vice-Premier ministre, Truong Hoa Binh, durant la cérémonie.

Ces dernières semaines, Tran Dai Quang était apparu pâle et vacillant, mais avait continué à assurer son rôle, essentiellement honorifique.

Sa mort ne déstabilise pas le régime communiste, au pouvoir depuis des décennies, et qui a eu le temps de se préparer à son décès.

Ancien ministre de la Sécurité publique, Tran Dai Quang faisait partie du quatuor de conservateurs placés à la tête du pays en 2016, avec notamment le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Il était aussi membre du puissant Bureau politique du Parti communiste du Vietnam (PCV), véritable centre du pouvoir.

Son mandat aura été marqué par un raidissement du régime à l'égard de dizaines d'opposants politiques, blogueurs ou journalistes placés en détention ces deux dernières années.

Tran Dai Quang doit être enterré jeudi. Un deuil national de deux jours a été décrété.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.