«Dérive autoritaire», sanctions... Macron durcit le ton sur le Venezuela

«Dérive autoritaire», sanctions... Macron durcit le ton sur le Venezuela

leparisien.fr, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 21h30

La justice vénézuélienne a notamment exclu la coalition d'opposition de la prochaine présidentielle. L'ambassadeur espagnol à Caracas a par ailleurs été expulsé du pays.

La mise au point intervient après ce qu'il considère comme une «dégradation de la situation». Emmanuel Macron a dénoncé ce vendredi la «dérive autoritaire inacceptable» du gouvernement vénézuélien, après la décision de la justice vénézuélienne d'exclure la coalition d'opposition de la prochaine présidentielle. L'ambassadeur espagnol à Caracas a par ailleurs été expulsé.«Nous nous coordonnerons»Le président français s'est dit «favorable» à un accroissement des sanctions européennes à l'encontre des autorités vénézuéliennes. «Nous nous coordonnerons pour apporter la réponse…

Lire la suite sur Leparisien.fr

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - «Dérive autoritaire», sanctions... Macron durcit le ton sur le Venezuela
  • en matière de dérive autoritaire EM sait de quoi il parle, c'est ce qu'il pratique depuis son arrivée à la présidence en 2017!!!

  • occupez-vous plutôt de la France et je suis pour le référendum pour diminuer le nombre de politiciens et en même temps de fermer le sénat qui ne sert à rien et que tout personne qui n'a pas hésité à s'enrichir sur le dos du contribuable ne puisse jamais être élu et le casier judiciaire vierge

  • Et face à la Russie, que propose notre Pdt ? C'est quand même très comparable. Sauf pour ce qui est des forces respectives des deux dictateurs.

  • On a soutenu HUGO CHAVEZ et aidé avec ce viel idéologisme de gauche des diplomates français de l'époque son poulain MADURO.
    J'ai cotoyé CHAVEZ qui avait un réel charisme et j'ai même vu un jour un gamin l'interpellé alors qu'il était en grande tenue militaire et CHAVEZ lui a répondu avec bienveillance j'ai été impressionné.Mais MADURO était tapi dans l'ombre....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]