Décès du prince Philip : la date de ses funérailles annoncée par Buckingham Palace

Décès du prince Philip : la date de ses funérailles annoncée par Buckingham Palace©Panoramic
A lire aussi

publié le vendredi 09 avril 2021 à 19h17

Le Royaume-Uni pleure la disparition du prince Philip, décédé à Londres ce vendredi 9 avril. Au lendemain de son décès, Buckingham Palace a annoncé que ses funérailles se dérouleront le samedi 17 avril, à 16h (heure française), à la chapelle St George du château de Windsor.

C'est une nouvelle qui a attristé le monde entier et dont le Royaume-Uni mettra du temps à se remettre : le prince Philip Mountbatten s'est éteint ce vendredi 9 avril

Les funérailles du prince Philip auront lieu samedi 17 avril à 15 heures au Royaume-Uni, 16 heures en France, précise Buckingham Palace.

Elles se dérouleront à la chapelle St George, au château de Windsor, là même où il s'est éteint. Le prince Harry y assistera, mais pas Meghan Markle. Sur avis médical, il lui est déconseillé de prendre l'avion pour un long voyage, l'épouse du duc de Sussex étant enceinte. Pour rappel, le couple a déménagé en Californie, aux États-Unis, en 2020. Buckingham Palace rappelle qu'une minute de silence aura lieu au début de la cérémonie.

Marié à la reine Elizabeth II depuis 1947, le duc d'Édimbourg était âgé de 99 ans. Si le pays peine à réaliser la disparition de "l'homme aux côtés de la reine", la question de l'organisation et du déroulement de ses funérailles, qui plus est en pleine pandémie de Covid-19, était au centre de tous les débats.

Comme l'expliquait BFMTV, le College of Arms (Collège des Hérauts, l'autorité héraldique siégeant à Londres) avait annoncé qu'il n'y aurait pas de funérailles d'État et que le cercueil contenant la dépouille du prince Philip ne serait pas exposé du côté de l'abbaye de Westminster, dans la capitale anglaise. Les Britanniques sont fixés et ne pourront donc pas venir se recueillir une dernière fois au plus proche du prince Philip. Cette mesure n'est toutefois pas due aux restrictions sanitaires liées au coronavirus, mais bel et bien à une demande du duc d'Édimbourg lui-même.  



Le prince Philip souhaitait des funérailles modestes 

Le Sunday Times, rappelle BFMTV, avait en effet indiqué, dès 2013, que l'époux de la reine d'Angleterre avait fait part de son souhait, auprès de Buckingham, de ne pas faire de grandes vagues et d'avoir une cérémonie relativement modeste au moment de sa mort. USA Today, cité par La Voix du Nord, rapporte de son côté que la famille, les amis et les chefs des pays du Commonwealth devraient être les seuls invités à l'enterrement du prince Philip. Une liste qui pourrait être raccourcie, Covid-19 oblige.  

En attendant cette cérémonie, dont la date reste toujours à déterminer, le Collège des Hérauts a annoncé que le corps de l'ancien militaire reposera au château de Windsor. Selon le média britannique The Independent, le prince Philip devrait ensuite reposer éternellement dans les jardins de Frogmore, situés dans le parc de Windsor, où se trouvent les dépouilles de la reine Victoria et de son époux, le prince Albert. Dans l'attente de plus de précisions au sujet des funérailles du prince Philip, de nombreux Britanniques affluent devant Buckingham Palace et le château de Windsor. Des centaines de fleurs ont notamment été déposées en hommage au membre disparu de la famille royale, qui, après plus de 73 ans de mariage avec la reine Elizabeth II, s'apprêtait à fêter ses 100 ans le 10 juin 2021. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.