Dans "Les Argonautes", la romancière américaine Maggie Nelson repense la famille et les identités

Dans "Les Argonautes", la romancière américaine Maggie Nelson repense la famille et les identités©BRUT

franceinfo, publié le lundi 05 février 2018 à 12h41

Auteure de cinq ouvrages de non-fiction et de quatre recueils de poésie, Maggie Nelson est une poétesse, essayiste, romancière et critique d'art américaine. Ses sujets de prédilection sont la violence sexuelle, le genre, la famille et les problèmes contemporaines liés à l'univers queer. Son livre Les Argonautes, paru en 2015 aux États-Unis, a connu un grand succès et vient de sortir en France. Dans ce roman, elle "mêle anecdotes personnelles et exploration théorique sur le genre, la sexualité, le langage et l'amour. Il parle d'une période allant environ de 2007 à 2013 et qui concerne à la fois ma propre vie et la culture."

Son histoire d'amour avec un artiste transgenre

2007, c'est l'année où elle rencontre l'artiste Harry Dodge. Né assigné fille, il ne se définit comme…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Dans "Les Argonautes", la romancière américaine Maggie Nelson repense la famille et les identités
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]