Dans ce bidonville mexicain, ni eau courante, ni hôpital, ni lycée, mais un orchestre symphonique

Dans ce bidonville mexicain, ni eau courante, ni hôpital, ni lycée, mais un orchestre symphonique©ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

franceinfo, publié le mercredi 30 mai 2018 à 12h45

Vicente Guerrero, banlieue d'Oaxaca, Mexique. C'est l'une des communes les plus pauvres du pays, installée près d'une gigantesque décharge : ni eau courante, ni hôpital, ni lycée... Comment un orchestre symphonique a-t-il bien pu y voir le jour ? Extrait d'un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 31 mai.

Cette aventure n'aurait jamais eu lieu sans le hasard d'une rencontre : en 2011, une Française atterrit dans ce quartier défavorisé où aucun touriste ne va jamais.

Un pont aérien pour une denrée humanitaire atypique

Isabelle de Boves est pilote de ligne : entre deux escales, elle est venue rendre visite à sa tante, religieuse, qui vit dans le barrio. C'est elle qui lui parle d'un groupe d'enfants décidés à monter un orchestre. Le projet aurait pu prendre des années

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.