D'anciens SS continuent de toucher des pensions

D'anciens SS continuent de toucher des pensions©Panoramic

6Medias, publié le mardi 19 février 2019 à 19h43

Selon les informations du quotidien flamand De Morgen, une trentaine d'anciens SS belges continueraient de percevoir des pensions versées par l'Allemagne.

C'est une information pour le moins surprenante qu'a révélée ce mardi le quotidien flamand De Morgen. Ce dernier révèle que 27 Belges, reconnus comme étant d'anciens SS, perçoivent toujours une pension de la part de l'Allemagne.

Une "prime" promise par Adolf Hitler en 1941 pour remercier de la "fidélité, loyauté et obéissance" envers le régime nazi. Entre 425 et 1 275 euros seraient versés à ces anciens SS.



Au total, environ 38 000 personnes auraient perçu cette prime. "Les privilégiés étaient les habitants des Cantons de l'Est et d'Alsace, qui ont acquis la nationalité allemande après l'invasion nazie, mais aussi les Belges qui ont rejoint les Waffen SS pendant la guerre. Je trouve des retraites complémentaires de 425 à 1 275 euros par mois", a indiqué à La Libre Belgique le chercheur Alvin de Coninck, de l'association de survivants et de rescapés des camps de concentration nazis Remembrance. Et de préciser : "Les années passées dans une prison belge à la suite d'une condamnation pour collaboration sont considérées comme du temps de travail. (...) Alors que les Belges qui ont dû travailler en Allemagne pendant la guerre sont considérés comme travailleurs forcés ont reçu une indemnité de 50 euros par mois après la guerre".

Ces révélations ont provoqué une immense polémique en Belgique. Deux élus du Parti socialiste ainsi que le député Olivier Maingain (DéFi) ont appelé le gouvernement à "s'attaquer d'urgence à ce problème par la voie diplomatique". Ils ont par ailleurs présenté ce mardi une résolution qui devait être examinée par la commission parlementaire des affaires étrangères.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.