Cuba : l'île découvre le libéralisme

Cuba : l'île découvre le libéralisme©SVEN CREUTZMANN/MAMBO PHOTO / GETTY IMAGES SOUTH AMERICA / GETTY IMAGES

franceinfo, publié le dimanche 15 avril 2018 à 23h29

Dans les rues de La Havane (Cuba), des petits commerces encore interdits il y a dix ans sont désormais installés, signe de l'évolution du pays. Une ouverture dans un pays communiste fermé pendant plus de 40 ans. Dans les rues de La Havane des années 1970, il n'y avait aucun magasin privé, toute l'économie appartenait à l'État. Avec la fin de l'ère Fidel Castro en 2008, 500 000 Cubains ont demandé une licence pour ouvrir leur propre commerce.

Internet et marché immobilier privé

L'autre grand bouleversement est visible sur les balcons. Les panneaux "à vendre" étaient encore interdits il y a quelques années. Avant 2013, l'État possédait tous les immeubles. Aujourd'hui, c'est dans la rue que se font les transactions. La profession d'agent immobilier est alors apparue tout…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.