Crucifix obligatoires, loi controversée sur la police : la Bavière plonge dans la «révolution conservatrice»

Crucifix obligatoires, loi controversée sur la police : la Bavière plonge dans la «révolution conservatrice»
Une croix dans une brasserie bavaroise, en avril 2016.
A lire aussi

Libération, publié le dimanche 03 juin 2018 à 11h37

Ses adversaires le surnomment «Shrek». D'abord parce qu'il aime se déguiser en ogre verdâtre pour le carnaval, mais surtout parce que le style brutal et rustre de ce héros misanthrope va comme un gant à Markus Söder, le turbulent ministre-président de Bavière (CSU). Depuis son arrivée à la tête de ce Land, voici deux mois, il enchaîne les polémiques à un rythme soutenu, aidé d'une batterie de projets tout aussi clivants les uns que les autres. La première mesure de son gouvernement, hautement controversée, élargit considérablement les prérogatives de la police, qui pourrait ainsi, façon Minority Report, ouvrir des lettres privées, intercepter des conversations par e-mail ou par téléphone et espionner des domiciles afin de prévenir tout «danger imminent». Les

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.