Crise politique en Italie : le président avait-il le droit de mettre son veto parce qu'un ministre ne lui convenait pas ?

Crise politique en Italie : le président avait-il le droit de mettre son veto parce qu'un ministre ne lui convenait pas ?©VINCENZO PINTO / AFP

franceinfo, publié le lundi 28 mai 2018 à 19h26

L'entretien a tourné court. A l'issue d'une rencontre entre le président italien, Sergio Mattarella, et le Premier ministre fraîchement désigné par La Ligue et le Mouvement 5 étoiles, Giuseppe Conte, ce dernier a finalement renoncé, dimanche 27 mai, à sa charge.

>> Crise politique en Italie : suivez les dernières informations dans notre direct

Un renoncement justifié par un désaccord : le président italien refusait d'accepter la liste des ministres qu'il proposait. Et un nom en particulier, celui de Paolo Savona, au portefeuille de l'Economie et des Finances. Sergio Matarella n'a pas plié et a refusé la nomination cet économiste de 81 ans, eurosceptique déclaré. Mais sur quoi se fonde le président Mattarella pour avancer ce refus de nomination ?

Le président "nomme les

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.