Covid: restaurants et cafés rouvrent leurs salles en France et en Belgique, touristes américains en vue

Chargement en cours
Un grand nombre de sportifs se sont rendus dans un club d'escalade à Paris dès sa réouverture le 9 juin 2021
Un grand nombre de sportifs se sont rendus dans un club d'escalade à Paris dès sa réouverture le 9 juin 2021
2/2
© AFP, Eric PIERMONT

publié le mercredi 09 juin 2021 à 13h03

Réouverture des bars et restaurants sans terrasse, salles de gym ou d'escalade prises d'assaut: les Français ont renoué mercredi avec des loisirs dont ils étaient privés depuis des mois, à la faveur de nouveaux assouplissements des règles anti-Covid, tout comme les Belges, tandis que les Etats-Unis s'acheminent vers une reprise des voyages internationaux.

"Il était temps ! C'était exagéré de fermer", dit Jean-Marc Francisco, un intérimaire de 47 ans qui prend un café au comptoir dans le centre de Toulouse (sud-ouest de la France).

Trois semaines après la réouverture des terrasses, des cinémas et musées et des commerces spécialisés avec des jauges réduites, c'est la deuxième étape du déconfinement, avec en prime un couvre-feu qui passe à 23H00 (21H00 GMT) au lieu de 21H00 (19H00 GMT).

Les cafés et restaurants peuvent à nouveau accueillir du public en intérieur, à 50% de leur capacité. 

Le télétravail est assoupli, tout comme les règles dans les cantines et pour les pots entre collègues.

La Fête de la musique du 21 juin aura bien lieu mais sans les performances impromptues au coin de la rue, les mini-concerts dans les bars ou restaurants, et les rassemblements de plus de 10 personnes, prohibés.

Il faudra attendre le 30 juin pour la fin du couvre-feu, des jauges dans les bars, restaurants et espaces culturels, et des limitations aux rassemblements en extérieur.

A condition que la situation sanitaire continue de s'améliorer, a averti mardi le président Emmanuel Macron, qui a appelé les Français à rester "prudents" et à se faire vacciner en masse.

- Bientôt des Américains à Paris ? -

La campagne de vaccination devrait atteindre son objectif de 30 millions de primo-vaccinés au 15 juin ce qui signifie que 57% de la population française adulte aura reçu au moins une première dose. Le nombre d'hospitalisations a baissé à moins de 14.000 malades du Covid-19 soignés à l'hôpital contre plus du double à la mi-avril.

Même scénario à quelques différences près en Belgique.


En plus de la réouverture des cafés et restaurants à l'intérieur, cinémas et salles de fitness peuvent redémarrer leur activité, pour la première fois depuis plus de sept mois. 

Dans ce pays de 11,5 millions d'habitants, où le coronavirus a fait plus de 25.000 morts, plus de 56% de la population adulte est désormais vaccinée, protégée par au moins une dose.

Le nombre de patients Covid en soins intensifs était de 319 mercredi, contre plus de 900 il y a six semaines au sommet de la 3e vague. Les autorités exigeaient de passer sous le seuil des 500 pour permettre ces assouplissements du 9 juin, qui constituent la première étape du "Plan été".

Le travail au bureau sera autorisé pour tous une journée par semaine.

Des spectacles ou compétitions sportives pourront accueillir jusqu'à 200 personnes à l'intérieur, du public assis, et jusqu'à 400 en plein air, mais les règles restent strictes pour les contacts sociaux à l'intérieur puisque chaque foyer ne peut accueillir que quatre adultes au domicile.

Dans ces conditions, reverra-t-on bientôt les touristes américains dans les cafés et restaurants de Paris ou Bruxelles? 

Les Etats-Unis ont fait mardi des pas mesurés vers un retour des voyages internationaux, et en annonçant la création de groupes de travail avec "des partenaires clé" --le Canada, le Mexique, l'Union Européenne et le Royaume-Uni-- pour préparer cette reprise.

- Nouvelle résurgence des cas en Russie -

Juste avant la visite du président Joe Biden en Europe, Washington a abaissé son avertissement aux voyageurs voulant se rendre dans plusieurs pays européens, dont la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Ainsi que le Japon, à un mois et demi des Jeux olympiques, ou encore le Canada et le Mexique.

Ce revirement intervient au moment où l'Union européenne a décidé d'autoriser l'entrée aux voyageurs américains vaccinés contre le Covid, mais demande la réciprocité aux Etats-Unis.

Les autorités espagnoles ont pour leur part relevé mercredi à 12 ans, contre 6 ans jusqu'ici, l'âge minimum à partir duquel un test négatif au Covid-19 est nécessaire pour entrer en Espagne.

Par ailleurs, les députés européens ont largement donné leur feu vert final mercredi au certificat numérique Covid européen, destiné à faciliter les déplacements cet été au sein de l'UE, à charge désormais aux Etats de le mettre en place d'ici au 1er juillet.

Contrastant avec l'optimste des pays occidentaux, la Russie a enregistré un nombre d'infections quotidiennes au coronavirus qui a dépassé les 10.000, une première depuis mars sur fond de campagne de vaccination qui patine, selon les statistiques publiées lundi.

Au Brésil, pays très durement affecté par la pandémie et menacé par une troisième vague ces prochaines semaines, la Cour suprême a décidé qu'elle statuerait en urgence jeudi sur une éventuelle annulation de la Copa America, à cinq jours du coup d'envoi.

Ce tournoi de football régional devait se jouer initialement il y a un an, en Argentine et en Colombie.

Lundi, l'annonce surprise que le Brésil allait l'accueillir avait déclenché une avalanche de critiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.