Covid-19 : les États-Unis recommandent à leurs ressortissants d'éviter la France

Covid-19 : les États-Unis recommandent à leurs ressortissants d'éviter la France
Aéroport JFK à New York, le 25 janvier 2021.
A lire aussi

publié le mardi 07 décembre 2021 à 08h26

En raison de la recrudescence des cas de Covid-19, les autorités américaines ont demandé lundi 6 décembre à leurs ressortissants d'éviter de se rendre dans une dizaine de pays dont la France et le Portugal.

"Évitez de voyager en France", demandent les États-Unis à leurs ressortissants. À l'approche des fêtes de fin d'année et alors que l'Hexagone affronte une cinquième vague de Covid-19, le département d'État américain a relevé lundi 6 décembre au niveau 4 son niveau d'alerte (très risqué), le plus haut degré de mise en garde. Il était jusqu'à présent à un niveau 3 (risqué).



"Du fait de la situation actuelle (relative au Covid-19, ndlr) en France, même les voyageurs entièrement vaccinés peuvent courir le risque d'attraper et de propager les variants", a expliqué la principale agence sanitaire des États-Unis, les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

Si les voyageurs n'ont pas d'autre choix que de se rendre en France, les CDC invitent au plus strict respect des gestes barrière en vigueur dans le pays, "dont le port du masque et la distanciation sociale".

L'alerte comprend une dizaine de pays, dont le Portugal, pourtant le mieux vacciné d'Europe (87% de la population totale), Chypre, Andorre et le Liechtenstein en Europe, ainsi que la Jordanie et la Tanzanie. Le département d'État y ajoute le Mali et les îles Fidji, qui ont notamment signalé lundi leur premier cas de variant Omicron du Covid-19.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.