Covid-19 : les Canadiens peuvent désormais changer de vaccin entre les deux doses

Covid-19 : les Canadiens peuvent désormais changer de vaccin entre les deux doses
(illustration)

publié le mercredi 02 juin 2021 à 17h05

Cette "interchangeabilité" des vaccins a déjà été utilisée pour d'autre maladies, comme la grippe ou l'hépatite A.

Le comité scientifique conseillant le gouvernement du Canada sur la vaccination a donné son feu vert mardi 1er juin à la possibilité de changer de vaccin anti-Covid entre la première et la deuxième dose.

Les personnes ayant reçu une première dose d'AstraZeneca peuvent recevoir soit une seconde dose de ce même remède, soit une dose d'un vaccin à ARN messager (Pfizer-BioNTech ou Moderna), a annoncé le comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) dans un communiqué.

Les Canadiens ayant reçu une première dose d'un vaccin à ARN messager doivent se voir proposer le même sérum pour leur seconde dose mais s'il est indisponible, un autre vaccin à ARN messager peut être offert.

"L'interchangeabilité des vaccins signifie que vous pouvez recevoir une première dose de vaccin et recevoir en toute sécurité un vaccin différent pour votre seconde dose afin de compléter la série de vaccins nécessaire pour assurer une protection optimale contre la Covid-19", a assuré le Dr Howard Njoo, sous-administrateur en chef de la santé publique fédérale. Pour formuler cette recommandation, le CCNI précise avoir notamment pris en compte le risque de caillots sanguins graves avec le vaccin AstraZeneca.

Il indique également qu'un tel mélange peut entraîner la "possibilité d'augmentation des effets secondaires à court terme (...), notamment des maux de tête, de la fatigue et une sensation de malaise général". La combinaison de vaccins de fabricants différents n'est pas inédite: elle a été appliquée contre la grippe ou encore l'hépatite A, explique le comité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.