Covid-19 : le virus survit 9 heures sur la peau, selon une étude

Covid-19 : le virus survit 9 heures sur la peau, selon une étude
A l'entrée d'une école à Rome, en Italie, le 14 septembre 2020

, publié le dimanche 18 octobre 2020 à 22h00

En comparaison, la grippe reste cinq fois moins de temps sur la peau. Une récente étude japonaise prouve que le Covid-19 reste actif sur la peau pendant neuf heures. 

Cette découverte confirme la nécessité de se laver les mains régulièrement et de respecter les gestes barrières contre la propagation du Covid-19. Des chercheurs de l'Université préfectorale de Kyoto au Japon ont constaté que le coronavirus reste actif sur la peau pendant neuf heures, dans une étude publiée le 3 octobre 2020 dans la revue Clinical Infectious Disease. 

C'est cinq fois moins de temps que l'agent pathogène qui provoque la grippe : celui-ci survit sur la peau pendant environ 1,8 heure. 



"Augmenter le risque de transmission par contact"

"La survie de neuf heures du SRAS-CoV-2 (la souche du virus qui cause la maladie Covid-19) sur la peau humaine peut augmenter le risque de transmission par contact par rapport à l'IAV (Influenza A Virus ou virus de la grippe A), accélérant ainsi la pandémie", affirme ainsi l'étude.

Les chercheurs japonais ont testé des échantillons de peau prélevés sur des spécimens d'autopsie environ un jour après le décès.

Le coronavirus et le virus de la grippe sont tous deux inactivés en 15 secondes par l'application d'éthanol, utilisé dans les désinfectants pour les mains. l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande d'ailleurs un lavage des mains au savon et à l'eau ou l'utilisation de gel hydroalcoolique contre la propagation de l'épidémie.

"La survie plus longue du SRAS-CoV-2 sur la peau augmente le risque de transmission par contact, mais l'hygiène des mains peut réduire ce risque", confirme l'étude.

Une information qui permet de connaître un peu plus le virus, dont les contaminations explosent en France, et touchent particulièrement les personnes âgées.

Dimanche 18 octobre, alors que l'Europe enregistrait un nouveau bilan record, le nombre de cas positifs au nouveau coronavirus a atteint près de 30.000, tandis que le nombre de malades en réanimation a continué de progresser, dépassant les 1.900, selon les chiffres officiels de Santé publique France. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.