Covid-19 : le vaccin plus efficace s'il est injecté le matin ?

Covid-19 : le vaccin plus efficace s'il est injecté le matin ?
(Photo d'illustration)

publié le mercredi 20 octobre 2021 à 19h21

Selon une étude des universités de Genève et de Munich, le système immunitaire serait plus efficace le matin, après une phase de repos. 

Faut-il se faire vacciner contre le Covid-19 le matin plutôt qu'en fin de journée ? C'est une piste évoquée dans une étude menée par les universités de Genève (UNIGE) et Ludwigs-Maximilians de Munich (LMU) dont les résultats ont été publiés dans la revue Nature Immunology.



Cette étude menée sur des souris ne porte pas sur un traitement ou une thérapie spécifique, mais s'est intéressée plus généralement au mécanisme biologique. Et il en ressort que l'activité du système immunitaire varie en fonction des moments de la journée, avec une performance plus importante après une phase de repos, en l'occurrence le matin pour l'homme. 

"Il y a une meilleure réponse immunitaire le matin que l'après-midi" avec "deux fois plus d'anticorps le matin que l'après-midi", explique sur Europe 1 Christoph Scheiermann, immunologue à l'Université de Genève.

Les cellules sentinelles du système immunitaire, qui donnent l'alarme quand notre corps est attaqué par un microbe, sont beaucoup plus réactives et mobiles tôt le matin, lorsque le corps est reposé.

Si le système immunitaire en cas d'infection, la réaction de défense construit une réponse sur le long terme en cas de vaccination, explique cette étude. Cela "prend des semaines à former une réponse propre à tel ou tel pathogène, mais celle-ci perdure ensuite longtemps grâce à un mécanisme de mémoire cellulaire", poursuit Christoph Scheiermann pour le journal suisse Le Matin. C'est justement "le mécanisme à l'œuvre lors de la vaccination contre un virus".

Comment expliquer ces variations de performance en fonction de la journée ? "Les rythmes circadiens (processus biologiques cycliques d'une durée d'environ 24 heures, ndlr) fonctionnent comme un système d'économie de l'énergie pour utiliser au mieux les ressources énergétiques selon les besoins les plus immédiats", explique le chercheur.

"Impossible de la savoir à ce stade"

"Sur le papier, cette étude est très intéressante et bien menée", observe auprès du Parisien l'immunologue Stéphane Paul. "Pour plein de raisons, notamment parce qu'on expose l'organisme à beaucoup d'antigènes lorsqu'on s'alimente, la réponse immunitaire peut être meilleure en phase de repos et loin des repas. Certaines personnes estiment d'ailleurs qu'on répond mieux au vaccin quand on fait un régime", précise-t-il.




"Le moment qu'on va choisir pour mettre en contact une molécule qu'on injecte (par exemple un vaccin) avec les cellules du corps humain peut jouer. La meilleure période semble être avant la phase d'activité, c'est-à-dire avant l'exposition au soleil dans le cycle circadien, donc au réveil, voire la nuit", confirme dans les colonnes du quotidien Sandrine Sarrazin, chargée de recherche à l'Inserm.

Pour autant, ces spécialistes ne peuvent pas assurer qu'une vaccination le matin sera forcément plus efficace qu'à un autre moment de la journée. "Impossible de le savoir à ce stade. Ce qui me gêne, c'est qu'ils ont utilisé un modèle de souris assez compliqué, et qui n'est pas forcément transposable pour l'homme", affirme Stéphane Paul. "On peut peut-être agir de quelques pourcents en plus sur l'efficacité. Mais si ça joue, ce serait vraiment à la marge, surtout quand on a déjà des vaccins efficaces à plus de 90 % (contre les formes graves)", explique de son côté Sandrine Sarrazin. 

"On ne sait pas si deux fois plus d'anticorps entraînent deux fois de protection, mais quand on s'intéresse à l'efficacité on regarde les niveaux d'anticorps. Donc a priori la protection peut être plus importante", estime quant à lui Christoph Scheiermann, rapporte LeParisien. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.