Covid-19 : le nouveau variant détecté pour la première fois en Europe, en Belgique

Covid-19 : le nouveau variant détecté pour la première fois en Europe, en Belgique
Centre de tests à l'aéroport de Bruxelles.

publié le vendredi 26 novembre 2021 à 15h15

Il s'agit de quelqu'un qui venait de l'étranger et qui n'était pas vacciné, a indiqué le ministre de la Santé belge.

Le nouveau variant du Covid-19, d'abord détecté en Afrique du Sud, a fait son apparition en Europe où il était jusqu'à présent absent. Un cas a été identifié en Belgique, a annoncé vendredi 26 novembre le ministre de la Santé belge, Frank Vandenbroucke. 

"On a un cas qui est maintenant confirmé de ce variant.

Il s'agit de quelqu'un qui venait de l'étranger. Qui a été testé positivement le 22 novembre. Qui n'était pas vacciné", a-t-il déclaré, lors d'une conférence de presse. Selon le virologue Marc Van Ranst, il s'agit d'un voyageur qui était revenu d'Égypte le 11 novembre et qui a présenté des premiers symptômes lundi. Un homme d'une trentaine d'années, d'après des médias flamands.


La première détection de ce nouveau variant, potentiellement très contagieux, avait été annoncée jeudi en Afrique du Sud. "C'est un variant suspect, on ne sait pas si c'est un variant très dangereux", a souligné Frank Vandenbroucke.

Ce variant, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, inquiète les gouvernements. Plusieurs pays européens dont la France, la Grande-Bretagne et les Pays-bas ont décidé vendredi de suspendre les vols en provenance d'Afrique australe, d'autres nations, comme le Japon instaurant une quarantaine.

La France surveille de "très très près" la progression de ce nouveau variant, a assuré un peu plus tôt dans la journée le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Il a assuré que les autorités prendront les mesures nécessaire pour lutter. "Dès lors qu'il y avait des pays où il y avait une circulation importante du virus et un variant qui nous inquiétait, on a toujours pris des mesures de protection", a ajouté Gabriel Attal.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.