Coronavirus : une mutation de la souche découverte

Coronavirus : une mutation de la souche découverte©Panoramic

, publié le jeudi 05 mars 2020 à 17h15

Des chercheurs chinois ont mis au jour des variations de la cellule souche du virus. Une explication à la gravité de certains cas.

Et si le coronavirus se présentait sous deux formes différentes et était plus dangereux dans certains cas que d'autres ? C'est en tout cas ce que des chercheurs chinois ont mis en évidence dans une étude repérée par l'Obs et publiée dans "Natural Sciences Review".

Ils ont découvert que le virus responsable du Covid-19 présente deux souches différentes. Selon l'étude chinoise, la différence entre ces deux mutations explique que certains cas soient plus graves que d'autres.



L'étude s'intéresse à l'ampleur des différences entre le SARS-CoV-2 et les autres coronavirus. À ce propos, il y aurait donc deux variantes dans l'évolution du virus qui a subi 149 mutations. Selon les auteurs de l'étude : "les analyses génétiques de 103 génomes de SARS-CoV-2 indiquent que ces virus ont évolué en deux types majeurs [désignés L et S]".

Un type qui s'est adapté à l'être humain

Chez les humains, ces variations expliquent le fait que certaines personnes sont davantage sensibles à la maladie. Toujours selon l'étude, le type "L" du virus serait le plus courant (70% des cas) alors que le type "S" serait moins fréquent (30% des cas). Ce dernier serait le type du virus le plus ancien et serait issu de souches animales. Mais, il serait le moins agressif pour l'être humain. Quant au type "L", issu du type "S", il se serait adapté pour mieux toucher les populations humaines, ce qui le rend plus contagieux et plus violent par rapport à son "ainé".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.