Coronavirus : le bilan monte à 5 morts en Italie

Coronavirus : le bilan monte à 5 morts en Italie
Un policier à l'entrée de Casalpusterlengo, au sud de Milan, touchée par l'épidémie.
A lire aussi

, publié le lundi 24 février 2020 à 09h26

Une cinquième personne est décédée des suites du coronavirus. 

L'angoisse monte en Italie, où un homme de 88 ans est mort des suites du coronavirus. Il devient ainsi la cinquième victime enregistrée en Italie, annonce Angelo Borelli, le chef de la protection civile italienne.

L'homme, originaire de Caselle Landi, est la quatrième victime de la région lombarde, alors que le nord de l'Italie a connu en fin de semaine une flambée des cas de coronavirus. 


L'Italie compte désormais 219 cas dont cinq décès, ce qui en fait le pays le plus touché en Europe, depuis qu'a démarré l'épidémie de pneumonie virale en décembre en Chine. Les cas les plus nombreux ont été recensés en Lombardie (région de Milan) avec 112 contaminations et 22 en Vénétie (région de Venise). 

11 villes en quarantaine

Deux foyers principaux ont été identifiés: autour de Codogno, en Lombardie,, et à Vo'Euganeo, près de Padoue (Vénétie), où le premier cas mortel d'un retraité de 78 ans avait été enregistré. Un cordon sanitaire y sera établi par l'armée à partir de lundi. Le gouvernement a adopté un décret-loi très strict qui met à l'isolement onze villes, dont dix dans le périmètre de Codogno. "Ni l'entrée ni la sortie ne sera autorisée sauf dérogation particulière", a annoncé le Premier ministre Giuseppe Conte.

Dimanche, la Vénétie a aussi décrété l'interruption des festivités du célèbre Carnaval qui devait se terminer mardi, et des manifestations sportives ainsi que la fermeture des écoles et musées. Mais bars et restaurants restent ouverts. 
En Lombardie, dans la métropole de Milan, capitale économique italienne, écoles, universités, mais aussi musées, cinémas et théâtres dont la prestigieuse Scala seront fermés. Tous les bars baisseront le rideau de 18 heures à 6 heures du matin. Mais les services publics restent ouverts.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.