Coronavirus : le tourisme mondial menacé

Coronavirus : le tourisme mondial menacé
La tour Eiffel à Paris

, publié le vendredi 06 mars 2020 à 20h07

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a annoncé une baisse du nombre de touristes dans le monde liée au coronavirus.

Le secteur du tourisme frappé par l'épidémie du coronavirus. Le nombre de touristes dans le monde devrait baisser de 1 à 3% en 2020 en raison de la propagation du virus, contre une hausse de 4% prévue jusqu'ici, a annoncé vendredi 6 mars l'Organisation mondiale du tourisme (OMT). Cette baisse "se traduirait par une perte estimée de 30 à 50 milliards de dollars en dépenses de touristes", estime l'OMT dans un communiqué. L'organisation souligne qu'il est "trop tôt pour évaluer l'impact complet" de la maladie Covid-19 sur le tourisme mondial.


En France, le bilan établi vendredi 6 mars fait état de 154 nouveaux cas de personnes contaminées et de deux nouveaux décès, qui porte à 9 le nombre de victimes et à 577 personnes porteuses du virus en Hexagone. Ailleurs dans le monde, 19.450 cas, dont 2349 nouveaux, étaient recensés vendredi à 15 heures, dont 365 décès. Les pays les plus touchés après la Chine sont la Corée du Sud où l'on dénombre 6284 cas, dont 196 nouveaux, et 42 décès, l'Iran avec 4747 cas et 124 décès, l'Italie avec 3858 cas et 148 décès, puis la France avec 577 personnes contaminées.

L'Asie recensait au total vendredi 88.388 cas et 3101 décès, l'Europe 6284 cas et 165 décès, le Moyen-Orient 4993 cas et 127 décès, les Etats-Unis et le Canada 194 cas et 12 décès, l'Océanie 68 cas et 2 décès, l'Afrique 41 cas, l'Amérique latine et les Caraïbes 34 cas. Le cap des 100.000 personnes contaminées a été franchi vendredi 6 mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.