Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
Photo prise et diffusée par le Vatican montrant le pape qui dirige la prière dominicale sur la place Saint-Pierre à Rome, le 31 mai 2020

, publié le dimanche 31 mai 2020 à 21h52

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

- Plus de 370.000 morts -

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 370.261 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 19H00 GMT.

Plus de 6.113.340 cas d'infection ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 104.051 décès pour 1.778.515 cas. Suivent le Royaume-Uni avec 38.489 morts, l'Italie (33.415), le Brésil (28.834) et la France (28.802).

- Le pape inquiet pour les peuples d'Amazonie -

Le pape François s'est déclaré préoccupé pour les peuples indigènes d'Amazonie "particulièrement vulnérables" face à la pandémie, à l'issue de sa prière dominicale célébrée pour la première fois depuis près de trois mois devant des fidèles réunis place Saint-Pierre.

L'Amérique latine est devenue le principal terrain de progression de la maladie.

- Brésil: près d'un demi-million de cas -

Le président brésilien Jair Bolsonaro a participé à un rassemblement avec ses partisans, bravant une nouvelle fois les normes sanitaires et règles de distanciation sociale à l'heure où le pays enregistre près d'un demi-million de cas du nouveau coronavirus.

- Espagne: l'état d'alerte prolongé -

Le chef du gouvernement espagnol a indiqué espérer que le déconfinement sera achevé le 1er juillet dans tout le pays et annoncé une "dernière prolongation" de l'état d'alerte, qui permet de limiter la circulation, jusqu'au 21 juin.

Les Espagnols n'ont pas le droit de sortir de leur province tant que le déconfinement n'est pas terminé.

- Impact économique -

La compagnie aérienne Emirates de Dubaï, la plus importante du Moyen-Orient, a annoncé avoir l'intention de procéder à des suppressions d'emploi, mais sans en préciser l'ampleur.

En Israël, environ 65% des petites start-up estiment ne pas avoir les reins assez solides pour maintenir leurs opérations dans les six prochains mois, selon un sondage publié dimanche.

- Plan de relance en Thaïlande -

Le Parlement thaïlandais a approuvé un plan de relance de près de 60 milliards de dollars, la plus grosse injection de fonds jamais réalisée par le royaume. Environ 17,3 milliards de dollars seront consacrés à aider les agriculteurs et les travailleurs du secteur informel.

- Retour dans les mosquées -

A Jérusalem, l'esplanade des Mosquées a rouvert dimanche après deux mois de fermeture.

En Arabie saoudite, des fidèles masqués ont afflué dans les mosquées, qui ont rouvert dans tout le royaume sauf dans la ville sainte de La Mecque. Les fidèles ont dû se plier à certaines consignes, comme apporter leur tapis de prière et se tenir à plus de deux mètres les uns des autres. Ils ont également dû réaliser leurs ablutions - rituel de purification - chez eux, et non dans les mosquées.

- Abou Dhabi s'isole -

Abou Dhabi, la plus importante des composantes de la fédération des Emirats arabes unis, a décidé de s'isoler pendant une semaine pour lutter contre la pandémie.

A partir de mardi, personne ne sera admis dans l'émirat d'Abou Dhabi, capitale de la fédération, sans un permis spécial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.