Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
Un homme masqué devant un mur peinte, à New York, le 26 mai 2020
A lire aussi

, publié le mercredi 27 mai 2020 à 06h31

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

- Plus de 347.000 morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 347.723 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 19h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 98.875 décès. Viennent ensuite le Royaume-Uni avec 37.048 morts pour 261.184 cas, l'Italie avec 32.955 morts, la France avec 28.530 morts (182.942 cas) et l'Espagne avec 27.117 morts.

Selon l'OMS, la propagation du coronavirus "s'accélère" au Brésil, au Pérou et au Chili.

- Pic épidémique dépassé en Russie

Les autorités russes qui ont estimé mardi que le pic épidémique était désormais "passé", ont indiqué qu'au moins 101 soignants sont morts dans le pays depuis le début de la pandémie. Il s'agit de la première statistique officielle de ce genre, mais qui est largement inférieure à une liste non officielle tenue par des médecins faisant état de 293 décès.

- Retour des traders à Wall Street

Aux Etats-Unis, alors que les Américains se sont rendus en masse sur les plages et dans les parcs à l'occasion du weekend prolongé du Memorial Day, journée de commémoration de tous les morts de guerre, 80 courtiers new-yorkais ont retrouvé la salle mythique de Wall Street, qui avait fermé ses portes le 23 mars.

- Sorties de confinement

D'autres lieux symboliques comme la basilique de la Nativité à Bethléem (Cisjordanie occupée) ou le site de Pompéi inscrit au patrimoine mondial de l'humanité et fleuron de l'économie touristique italienne, ont rouvert leurs portes mardi, illustrant la multiplication des mesures de sortie du confinement.

Pays le plus touché du Moyen-Orient, l'Iran a rouvert ses restaurants.

L'Arabie saoudite a annoncé une réouverture des mosquées pour le 31 mai et une levée du couvre-feu à partir du 21 juin, sauf dans la ville sainte de La Mecque. 

- Coup de frein sur l'hydroxychloroquine

La très controversée hydroxychloroquine, popularisée par l'infectiologue marseillais Didier Raoult, est désormais dans le viseur des autorités sanitaires françaises qui ont recommandé mardi de ne pas l'utiliser dans le traitement du Covid-19 hors essais cliniques. 

Cet avis intervient au lendemain de la décision de l'OMS de suspendre "temporairement" les essais cliniques sur la chloroquine et ses dérivés.

- Le secteur aérien frappé de plein fouet

La faillite de la compagnie aérienne LATAM, mastodonte sud-américain avec plus de 42.000 salariés, vient rappeler les effets économiques dévastateurs de la pandémie.

Pourtant, les aides apportées par les Etats pour permettre la survie des compagnies aériennes ont atteint à la mi-mai 123 milliards de dollars, selon l'Association internationale du transport aérien (Iata).

- 8 milliards d'euros pour l'automobile

Le président français Emmanuel Macron a présenté un plan de plus de huit milliards d'euros pour secourir la filière automobile française et ses 400.000 emplois directs, avec notamment un renforcement des aides à l'achat de voitures électriques et hybrides.

- Le Cirque du Soleil en difficulté

Le gouvernement du Québec a offert mardi un prêt conditionnel de 200 millions de dollars américains au Cirque du Soleil, entreprise qui connaît de graves difficultés en raison de la pandémie.

- La NHL annonce la reprise de sa saison

La Ligue nord-américaine de hockey sur glace a annoncé mardi la reprise de sa saison suspendue en raison du coronavirus, avec des play-offs élargis à 24 équipes, mais sans indiquer de date ni de lieu dans l'attente d'un feu vert des autorités.

- Un "parfait crétin"

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a jugé mardi que Donald Trump était un "parfait crétin" pour avoir relayé des moqueries sur son apparence lorsqu'il portait un masque pour sa première apparition publique depuis le début de la crise du Covid-19. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.