Coronavirus : le point sur la pandémie

Chargement en cours
Contrôle de température à l'entrée d'un marché de gros à Bogota, le 6 octobre 2020
Contrôle de température à l'entrée d'un marché de gros à Bogota, le 6 octobre 2020
2/3
© AFP, Juan BARRETO

, publié le mercredi 07 octobre 2020 à 03h44

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Trump sans symptôme, l'état-major en quarantaine -

Donald Trump ne présente plus de symptôme du Covid-19 au lendemain de son retour à la Maison Blanche, après trois jours d'hospitalisation, a annoncé mardi son médecin.

Le président américain a minimisé la menace du coronavirus, tentant, face à des sondages alarmants, d'accréditer l'idée qu'il serait immunisé contre le virus, mais aussi contre la défaite, et se disant impatient de débattre une nouvelle fois, le 15 octobre, avec son adversaire démocrate Joe Biden.

Facebook et Twitter ont par ailleurs pris des mesures punitives mardi contre des propos du président assurant que la grippe saisonnière tuait plus de personnes que le Covid-19 dans certains cas.

Le chef d'état-major américain, le général Mark Milley, et plusieurs autres hauts responsables militaires se sont mis en quarantaine mardi après des réunions avec le numéro deux des Garde-Côtes, testé positif.

- USA: critères plus stricts pour les vaccins, pas de plan de soutien à l'économie -

L'Agence américaine des médicaments (FDA) a fixé mardi des critères plus stricts que ceux désirés par la Maison Blanche pour approuver en urgence tout futur vaccin contre le Covid-19, rendant improbable toute autorisation avant l'élection présidentielle du 3 novembre.

Par ailleurs, le président Trump a mis brutalement fin mardi aux négociations avec les démocrates sur de nouvelles aides aux ménages et entreprises affectés par la pandémie de coronavirus. Ces négociations reprendront après l'élection présidentielle. 

De nombreux économistes et experts ont prévenu que l'absence d'un nouveau coup de pouce gouvernemental risquait de freiner le redressement de l'activité économique.

- Suisse examen d'autorisation du vaccin d'AztraZeneca -

L'autorité suisse du médicament, Swissmedic, a annoncé mardi qu'elle étudiait la demande d'autorisation du vaccin contre le Covid-19 développé par AstraZeneca et l'université d'Oxford.

- Plus de 35,5 millions de cas -

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.045.097 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi.

Plus de 35,5 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 210.784 décès. Suivent le Brésil (147.494 morts), l'Inde (103.569 morts), le Mexique (81.877 morts), et le Royaume-Uni (42.369 morts).

En France, plus d'une personne en grande précarité sur deux en région parisienne, pour l'essentiel des migrants, a été infectée au Covid-19, révèle la première étude sur ces populations menée par Médecins sans frontières (MSF), qui qualifie cette prévalence d'"énorme".

- Iran: record de cas quotidiens -

Les nouveaux cas de contamination ont dépassé pour la première fois en Iran la barre des 4.000 en une journée, au lendemain d'un bilan record de mortalité quotidienne, selon les chiffres officiels publiés mardi. 

"Il est particulièrement important" que l'Iran libère ses détenus politiques au moment où le coronavirus circule dans ses prisons, a jugé l'ONU mardi.

- Reprise économique difficile (FMI), stagnation en France -

L'économie mondiale, précipitée au printemps dans une profonde récession par la pandémie, a commencé une longue ascension vers la reprise qui sera "difficile", "inégale" et sujette à de potentiels "contretemps", a prévenu mardi la dirigeante du FMI.

Le commerce mondial est moins malade qu'initialement prévu mais le rebond sera bien plus faible que ne le pensait l'OMC, qui souligne qu'une grande incertitude pèse sur ses prévisions.

En France, la reprise de l'économie devrait être stoppée net au dernier trimestre de 2020, avec une stagnation du PIB à cause de la résurgence de l'épidémie, a estimé mardi l'Insee, confirmant sa prévision d'une récession de 9% cette année.

Des aides élargies pour les entreprises fermées pour lutter contre le coronavirus ou touchées indirectement par ces mesures seront annoncées la semaine prochaine, a annoncé mardi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire.

- Nouvelles restrictions en Europe - 

Les villes de Berlin et Francfort ont annoncé mardi la mise en place d'un couvre-feu de 23 heures à 6 heures du matin et une restriction des contacts sociaux.

La Belgique va adopter dans tout le pays la fermeture des bars et cafés à 23 heures, jusqu'ici limitée à Bruxelles.

En Roumanie, des policiers en civil vont patrouiller pour faire respecter le port obligatoire du masque dans certains espaces publics.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.