Coronavirus: aux Philippines, des prêtres bénissent les fidèles depuis des véhicules

Coronavirus: aux Philippines, des prêtres bénissent les fidèles depuis des véhicules
Un prêtre catholique juché sur un tricycle, le visage couvert d'un masque contre le coronavirus, donne la bénédiction aux fidèles à l'occasion du dimanche des Rameaux, à Borongan dans le centre des Philippines le 5 avril 2020

, publié le dimanche 05 avril 2020 à 10h43

C'est depuis l'arrière d'un véhicule ou depuis un tricycle que des prêtres ont béni dimanche aux Philippines les fidèles catholiques placés en confinement en raison de la pandémie liée au coronavirus. 

A l'occasion du dimanche des Rameaux qui précède le dimanche de Pâques et ouvre  la Semaine Sainte, des prêtres ont ainsi, depuis leur véhicule, fait le signe de la croix pour bénir des habitants alignés devant chez eux dans un quartier de Manille.

"La fête (de Pâques) se poursuivra malgré la propagation du virus", a affirmé Bong Sosa qui participait à cette cérémonie inhabituelle, le visage protégé d'un masque artisanal fabriqué à partir d'une bonbonne de fontaine à eau.

La moitié des quelque 110 millions d'habitants de l'archipel, parmi lesquels ceux de Manille, sont confinés chez eux. La capitale entame sa quatrième semaine de confinement.

Les Philippines ont enregistré 3.094 cas de Covid-19 et 144 décès, des chiffres qui devraient augmenter en raison de la politique d'intensification des dépistages. 

Pâques est une fête importante aux Philippines et  une majorité des 80 millions de catholiques du pays rentrent généralement dans leurs familles, souvent loin de la capitale, pour partager ce moment. 

Cette année, en raison des mesures de restrictions prises pour lutter contre la propagation du virus, les déplacements seront restreints. 

Les grands rassemblements étant désormais interdits, les églises habituellement bondées au moment de Pâques seront vides. C'est donc en l'absence de fidèles que les prêtres célébreront la messe de Pâques qui sera retransmise en direct dans des dizaines de millions de foyers. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.