Corée du Sud : l'ex-présidente Park Geun-hye condamnée à 24 ans de prison pour corruption

Corée du Sud : l'ex-présidente Park Geun-hye condamnée à 24 ans de prison pour corruption©JEON HEON-KYUN / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 06 avril 2018 à 11h57

Après la destitution, la prison. L'ancienne présidente sud-coréenne Park Geun-hye a été condamnée à 24 ans de prison et à une amende de 18 milliards de wons (13 millions d'euros) pour corruption, abus de pouvoir ou encore coercition, vendredi 6 avril. Elle est impliquée dans un vaste scandale de trafic d'influence qui a secoué l'économie et l'élite politique du pays. Le tribunal a jugé que l'ancienne dirigeante s'était entendue avec sa confidente de l'ombre et "amie de 40 ans", Choi Soon-sil, pour percevoir des commissions occultes auprès de conglomérats sud-coréens, dont les groupes Samsung et Lotte.

Le juge a notamment affirmé que Park Geun-hye avait contraint des entreprises sud-coréennes à verser des dizaines de milliards de wons à deux fondations…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.