Conflit israélo-palestinien : le bilan dépasse les 100 morts à Gaza

Conflit israélo-palestinien : le bilan dépasse les 100 morts à Gaza
Le Hamas, qui contrôle Gaza, a lancé de son côté de nouvelles salves de roquettes vers le sud israélien

publié le jeudi 13 mai 2021 à 22h45

Des centaines de personnes ont quitté leurs maisons précipitamment pour éviter des frappes dans le nord de la bande de Gaza.

Le bilan des affrontements en cours depuis lundi entre le Hamas et Israël a dépassé les 100 morts palestiniens dans la bande de Gaza, ont indiqué jeudi les autorités locales. Le ministère de la Santé dans l'enclave palestinienne a fait état de 103 morts, dont 27 enfants, et de 580 blessés depuis lundi.

Côté israélien, les tirs de roquettes depuis Gaza ont fait sept morts et des dizaines de blessés.

Tard jeudi soir, l'armée israélienne a multiplié les frappes contre l'enclave. Et des centaines de personnes ont quitté leurs maisons précipitamment pour éviter des frappes dans le nord de la bande de Gaza, selon des témoins et des journalistes de l'AFP sur place. Plus tôt en journée, l'armée israélienne a frappé l'appartement de Samer Abou Daka, chef de la division des drones du Hamas, et un centre de renseignement militaire du Hamas, où des "douzaines d'agents" étaient présents. 


Nouvelles salves de roquettes du Hamas
Le Hamas, qui contrôle Gaza, a lancé de son côté de nouvelles salves de roquettes vers le sud israélien où les sirènes ont retenti dans la nuit. 

Par ailleurs, trois roquettes ont été tirées du sud du Liban vers Israël jeudi, a indiqué une source militaire libanaise. L'armée israélienne a confirmé ces tirs mais affirmé que les roquettes étaient tombées en Méditerranée.

Selon des sources militaire et de sécurité libanaises, les projectiles ont été tirés d'un secteur proche du camp de réfugiés palestiniens de Rachidiyé, dans le sud du Liban, pays voisin d'Israël. Une source proche du Hezbollah, ennemi juré d'Israël, a indiqué que ce mouvement armé libanais n'était pas impliqué dans ces tirs. 

"Il y a peu de temps, trois roquettes ont été tirées du Liban et sont tombées en mer Méditerranée au large des côtes du nord d'Israël", a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué.Ces tirs surviennent alors qu'Israël a déployé jeudi des chars le long de la barrière de séparation avec la bande de Gaza, cible de frappes meurtrières israéliennes au quatrième jour d'un nouveau conflit sanglant avec les groupes armés de l'enclave palestinienne qui ont tiré des roquettes sur le territoire israélien. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.