Conflit Israël-Iran : pour Nétanyahou, «mieux vaut maintenant que plus tard»

Conflit Israël-Iran : pour Nétanyahou, «mieux vaut maintenant que plus tard»
Benyamin Nétanyahou, à Jérusalem le 18 avril.

Libération, publié le lundi 07 mai 2018 à 18h36

Le matin, il grêle ; l'après-midi, le soleil assomme ; le soir le ciel se larde d'éclairs : climat électrique en Israël, épousant parfaitement l'humeur nationale. La source de cette tension ? «Trois problèmes», comme aime à le répéter le ministre la Défense, Avigdor Liberman : «L'Iran, l'Iran et l'Iran.» Aux médias étrangers, les sources militaires chuchotent que les préparations à la «guerre ouverte» sont lancées, pendant que côté politique, on rivalise de déclarations belligérantes. Dimanche, le Premier ministre, Benyamin Nétanyahou, s'est dit «déterminé à arrêter l'agression de l'Iran tant qu'elle est à ses premiers stades, même si cela implique un conflit». Et d'ajouter : «Mieux vaut maintenant que plus tard.»

Sous-estimation

Le terrain de

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.