Coignard - Macron-Trump : les dynamiteurs

Coignard - Macron-Trump : les dynamiteurs©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le mardi 24 avril 2018 à 08h30

Ils ont affaibli leurs adversaires. Ils imposent leur agenda au quotidien. Ils ne détestent pas le conflit. Lequel tirera le premier ?

Une visite d'État chasse l'autre. Et c'est tant mieux. Il y a un peu plus de quatre ans déjà, un président de la République descendait les marches de son avion pour fouler le tapis rouge déroulé pour lui sur la base d'Andrews. Mais François Hollande ne tenait la main de personne. Il était seul, et sa récente rupture sentimentale avait bousculé le protocole à la Maison-Blanche, obligée de mettre à la poubelle les cartons d'invitation pour le dîner d'État et d'en réimprimer de nouveaux en catastrophe. Difficile aussi d'occuper le chef de l'État le premier soir de son séjour dans la mesure où le dîner à quatre n'était pas une option.

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.