Cisjordanie: le Palestinien, meurtrier présumé d'un rabbin, abattu

Chargement en cours
 Vue de la colonie Havat Gilat, le 2 février 2018, en Cisjordanie occupée

Vue de la colonie Havat Gilat, le 2 février 2018, en Cisjordanie occupée

1/2
© AFP, Jaafar ASHTIYEH

AFP, publié le mardi 06 février 2018 à 08h05

Un Palestinien présenté comme le principal suspect dans le meurtre d'un rabbin le 9 janvier près d'une colonie israélienne en Cisjordanie occupée a été tué, a annoncé mardi le Shin Beth, le service de sécurité israélien.

Ahmad Jarrar a été tué dans la localité de Yamoun dans le nord de la Cisjordanie où il se cachait. Il a participé "de façon active" au meurtre du rabbin Raziel Shevah tué par balles alors qu'il circulait en voiture près de la colonie de Havat Gilad où il vivait, a ajouté le Shin Beth dans un communiqué.

"Lors de la tentative d'arrestation, le terroriste est sorti armé d'un bâtiment où il se cachait. Les forces de sécurité ont tiré dans sa direction. Un fusil d'assaut de type M-16 ainsi qu'un sac contenant des engins explosifs a été retrouvé près de son corps", a ajouté le Shin Beth.

Ahmad Jarrar est le fils de Nasser Jarrar, un commandant du Hamas islamiste tué par les forces israéliennes pendant la seconde intifada ou soulèvement populaire palestinien (2000-2005).

Un autre colon a été mortellement poignardé lundi par un Palestinien près d'une colonie dans le nord de la Cisjordanie, dans ce que la police israélienne a qualifié d'acte "terroriste".

Ce Palestinien est activement recherché par les forces de sécurité.

Plus de 600.000 colons israéliens mènent une coexistence souvent conflictuelle avec près de trois millions de Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est annexée.

Les tensions ont été ravivées avec l'annonce, le 6 décembre par le président américain Donald Trump, de la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Vingt-et-un Palestiniens et deux Israéliens ont été tués depuis lors dans des violences.

La majorité des Palestiniens ont été tués dans des heurts avec les forces israéliennes. Deux ont été tués lors des opérations de recherche des meurtriers du rabbin Shevah avant la mort d'Amad Jarrar.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Cisjordanie: le Palestinien, meurtrier présumé d'un rabbin, abattu
  • avatar
    humaminor  (privé) -

    Pourquoi toujours travestir la réalité par omission? Ce sont des forces d'occupation et le rabbin est un colon. En cherchant la guerre on ne trouve pas la paix. Un peu de courage monsieur Macron votre visite dans les territoires occupés c’est pour quand? Ayez un minimum d’équité, prenez modèle sur le Premier ministre Indien, lui aussi a reçu le Premier ministre d’Israël et il se déplace maintenant en Palestine.

    J'espère que vous n'êtes vous même pas en train de coloniser la Bretagne ou le Pays basque dont les habitants sauront désormais comment agir avec vous.

    Quelle comparaison, corsofleury...
    D'un côté, nous avons un français d'une région vivant dans une autre région française. Et de l'autre, un israélien s'imposant par la force dans un territoire n'appartenant pas à Israël. Il y a comme une légère nuance, non?

  • que l'on soit pour ou contre la politique israélienne ,il faut reconnaître que leur réaction est radicale !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]