Chypre croule sous 6.000 tonnes de fromage halloumi invendu

Chypre croule sous 6.000 tonnes de fromage halloumi invendu
Confectionné à partir de laits de chèvre et de brebis, le halloumi (ou hellim en turc) avait été inscrit en avril par l'UE au registre des appellations d'origine protégée (AOP)

publié le mercredi 24 novembre 2021 à 16h35

Conséquence de la crise sanitaire, le célèbre fromage ne trouve plus preneur.

L'île méditerranéenne de Chypre se retrouve avec un stock de 6.000 tonnes de  halloumi, un fromage salé traditionnel, invendu en raison des conséquences de la pandémie de coronavirus qui a anéanti la demande nationale et internationale, selon les autorités. Les producteurs disposent de plus de six millions de kilos de halloumi stockés dans des caves, a déclaré mardi le ministre du Commerce, Natas Pilides, devant les députés du Parlement.

La demande de ce fromage pouvant être frit sans fondre s'est effondrée au cours de l'année écoulée en raison des fermetures d'établissements dans toute l'Europe pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, ce qui a entraîné la fermeture d'hôtels et entravé le tourisme sur l'île. Désormais, le gouvernement chypriote mobilise ses ambassades à l'étranger pour aider les producteurs à écouler leurs stocks de halloumi (le produit d'exportation le plus important et le plus connu de l'île) vers d'autres marchés, a ajouté le ministre.

Confectionné à partir de laits de chèvre et de brebis, le halloumi (ou hellim en turc) avait été inscrit en avril par l'UE au registre des appellations d'origine protégée (AOP). La Grande-Bretagne est le plus grand marché, absorbant environ 50% des ventes de halloumi à l'exportation, devant la Suède.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.