Catalogne: s'il persiste, Puigdemont n'aura plus aucun pouvoir samedi, dit Madrid

Chargement en cours
 ​

1/2
© AFP, Josep LAGO
A lire aussi

AFP, publié le lundi 23 octobre 2017 à 13h33

Le président séparatiste de la Catalogne Carles Puigdemont n'aura plus aucun pouvoir samedi, une fois que le Sénat aura autorisé la suspension d'autonomie de sa région, a prévenu lundi la vice-présidente du gouvernement espagnol.

"Le président de la Generalitat (exécutif catalan), n'exercera plus ses fonctions une fois cet accord publié", a déclaré Soraya Saenz de Santamaria questionnée par la radio Onda Cero sur ce que ferait le gouvernement si M. Puigdemont refusait de quitter ses fonctions.

"Il n'aura plus de signature, il ne pourra plus prendre de décisions valables, il ne touchera plus son salaire", a-t-elle ajouté, en insistant sur le fait qu'il ne pourra plus jouir d'aucun bénéfice assorti à sa fonction.

Le président catalan a notamment des gardes du corps, un appartement à Barcelone, dans le palais de la Generalitat, et des voitures de fonction.

La vice-présidente n'a cependant pas précisé quelles mesures concrètes prendra le gouvernement si Carles Puigdemont, un ancien journaliste de 54 ans qui dirige la Catalogne depuis début 2016, désobéit.

Samedi, le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy a annoncé qu'il allait demander au Sénat la mise en œuvre de l'article 155 de la Constitution pour l'autoriser à prendre le contrôle de l'exécutif catalan, de la police régionale et mettre sous tutelle le Parlement catalan, avec en ligne de mire l'organisation d'élections régionales début 2018.

Le Sénat, où le parti de Mariano Rajoy dispose de la majorité absolue, devrait voter ces mesures en séance plénière vendredi.

La décision de Mariano Rajoy intervient au moment où les indépendantistes menacent de déclarer unilatéralement l'indépendance de la Catalogne, région où vivent 16% des Espagnols.

C'est pour l'Espagne sa plus grave crise politique depuis qu'elle a renoué avec la démocratie en 1977.

Les indépendantistes majoritaires au Parlement de Catalogne ont annoncé lundi qu'ils prévoyaient la tenue d'une séance plénière de cette assemblée dès jeudi.

 
15 commentaires - Catalogne: s'il persiste, Puigdemont n'aura plus aucun pouvoir samedi, dit Madrid
  • c'est une démocratie ? soumission répression OBEISSANCE ! violences policières, incarcérations mascarade de démocratie !

  • On voit que les Catalans se font une idée de la dictature racontée par leurs grands parents. Soyons sérieux ! le JOUG de Madrid est atroce à vivre !

  • Et ça continue, encore et encore ... les bons petits soldats de l'Espagne franquiste affluent dans les commentaires pour appuyer leur seigneur et maître, j'ai nommé Rajoy.
    Il semblerait que prendre ses responsabilité soit trop difficile pour eux; ils préfèrent vivre soumis et le ventre plein plutôt que libres et vivants.
    On dirait une fable de La Fontaine!

    vous mélangez tout !!!!!!! comment voulez vous que la Catalogne prenne son indépendance puisqu'elle fait partie de l'Espagne et qu'elle est endettée vis à vis de l'Europe ?????? il faut réfléchir un peu avant d'approuver un comportement incohérent ......

    C'est quoi votre votre comedie melez vous de vos affaires , tout va se calmer les catalans aiment L'ARGENT et ils vont lacher du lest comme d'habitude ..

    Vous ne comprenez rien ! occupez vous de Macron et foutez la paix aux Espagnols les vrais pas les catalans !

    Vous ne comprenez rien ! occupez vous de Macron et foutez la paix aux Espagnols les vrais pas les catalans !

    Pardon!!!!! Avez vous vécu en Espagne et sous la dictature ? Moi oui, et ma génération s'est battue pou avoir le droit de vote et de s'exprimer, pour le divorce et l'avortement. Vous n'avez pas le droit de parler ainsi. Que connaissez vous de l'histoire d’Espagne ? Savez vous qu'en 1978 S'et crée la constitution et avec elle les autonomies et que tout le monde l'a signée ? Que les autonomies ont leur propre gouvernement, l'apprentissage de leur langue autonome: galicien, catalan, basque ? leurs impôts, leur programme éducatif, leur police......

    comme pour chacun de nous, vrais français.

  • Le salaire des politiques, l'arme suprême.

  • L'attitude de Madrid est purement suicidaire en refusant toute discussion.Rajoy sait très bien qu'il ne reprendra pas le contrôle des autorités catalanes et des médias tous pro-indépendantistes et ce ne sont pas les quelques fonctionnaires madrilènes qui pourront faire respecter le vote du Sénat Samedi qui sera devancé par celui du parlement catalan qui aboutira à des élections dans 2 mois encore plus favorables à l'indépendance compte tenu de la rigidité du gouvernement.Et l'exemple catalan commence à faire boule de neige en Lombardie,Vénétie et ailleurs dans un silence assourdissant de l'Europe de Macron,Merkel et Junker.

    Puisque une partie de l'Europe veut une indépendance, comment expliquez vous que la France n'ait pas voté pour Marine le Pen et l'Autriche n'a pas mis en place le candidat de la Droite dure qui voulait la même chose ????? pour la même raison, d'abord la sortie de l'Europe n'est pas prévue dans les traités (hormis pour l'Angleterre qui a gardé sa monnaie et qui était déjà à moitié dehors) et ensuite il y a l'endettement colossal à gérer ......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]